Accueil / Actualités / Les maisons de retraite, la qualité est-elle toujours au rendez-vous pour les résidents ?

Les maisons de retraite, la qualité est-elle toujours au rendez-vous pour les résidents ?

Trouver le bon établissement, c’est bien souvent le parcours du combattant. Le premier critère de sélection dépend  de l’état de santé du futur résident, la plupart des maisons de retraite sont médicalisées, ce sont les EHPAD, elles accueillent les personnes souffrant de dépendance. Ces établissements peuvent être privés ou publics. Avant de placer un proche dans ce genre de structure, il faut être vigilant, le bouche-à-oreille permet bien souvent de se faire une première idée, la visite des locaux renseigne également sur l’atmosphère des lieux, la présence des soignants, la bonne humeur des résidents sont également à prendre en considération.

Senior

La maison de retraite est pour de nombreux seniors un passage obligé

La solitude, la maladie, la dépendance font que rester seul à son domicile devient impossible. Un grand nombre de patients âgés adoptent de plein gré cette initiative, quant à d’autres, ce sont les proches qui optent pour cette solution. En France, plus de 500.000 personnes âgées vivent en maison de retraite, les listes d’attente sont parfois longues selon les régions, le taux d’occupation représente plus de 98% dans le domaine public. Le prix demandé est souvent très élevé, pour l’année 2013, on estimait le coût d’une journée dans un EHPAD à plus ou moins 100 euros dont 26 euros pour l’accompagnement dans les actes de la vie, 25 euros pour l’hôtellerie, 8 euros d’organisation, 4 euros de blanchisserie.

Choisir une maison de retraite médicalisée

Comment être certain que nos proches seront bien traités durant plusieurs années ? La dimension des chambres, les effectifs du personnel soignant, les médecins, les dentistes, les kinésithérapeutes, les psychologues, les coiffeurs, tous ces facteurs doivent rentrer en ligne de compte pour le choix de l’établissement. Il existe de mauvaises réputations, pourtant les hospices d’antan ont tout de même évolué dans le bon sens, mais il reste encore des progrès à faire. Les critiques demeurent dans le manque d’attention, l’insuffisance de soins, les tarifs exorbitants.

Depuis la loi de 2002, il faut avoir bac+5 pour pouvoir gérer ce genre de résidence

Mais en dehors des diplômes, il faut des qualités de cœur très important. La sociabilisation doit rester le facteur essentiel pour donner aux résidents un endroit où règne la quiétude, le confort, l’écoute, afin que la fin de vie soit la plus douillette possible. Que l’établissement soit privé ou public, il est primordial de se renseigner avant de s’inscrire.

Senior, Pixabay – Julim6

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Réagissez !