LOADING

Type to search

Mal de dos : une guérison favorisée par une activité physique adaptée

4 semaines ago
Share

Pour sensibiliser le grand public à des gestes simples pour que la lombalgie de devienne pas chronique et mieux encore de l’éviter, l’Assurance maladie a lancé ce vendredi 17 novembre une grande première : une campagne télévisée, intitulée « Mal de dos ? Le bon traitement c’est le mouvement ». S’y ajoutent deux outils utiles : la page Facebook « Maldedos.lebonmouvement » et une application mobile gratuite « Activ’dos » qui, coach virtuel, détaille une kyrielle d’exercices préventifs et/ou curatifs à réaliser aussi bien au bureau qu’à la maison.

Douleurs au dos

Qu’est-ce que le mal de dos et particulièrement les lombalgies ?

Le dos correspond à toute la colonne vertébrale, depuis la région cervicale jusqu’à la région lombaire. Pourtant « j’ai mal au dos », « j’ai mal aux reins » sont des expressions communes qui désignent une douleur ressentie dans la région lombaire. Les lombalgies sont très fréquentes : 80 % des Français auront « mal au dos » au moins une fois dans leur vie. Ce mal de dos guérit spontanément dans plus de 90 % des cas. Il peut récidiver sans que pour autant cela témoigne d’une plus grande gravité. Le mal de dos est dit « chronique » quand il dure depuis plus de trois mois douloureusement et longuement.

La multiplicité des facteurs se révélant propices au mal de dos

Le mal de dos peut survenir :

  • après un « faux » mouvement lors d’une activité physique (rotation, flexion, redressement, mouvement des bras vers le haut, chute, port de charges lourdes sans précautions, etc.). C’est ce qu’on appelle un « lumbago ». La douleur est intense et très soudaine, mais elle disparaît le plus souvent en quelques jours ;
  • en restant immobile trop longtemps dans une mauvaise position (long trajet en voiture, travail prolongé sur ordinateur…) ;
  • en cas de chocs physiques ou de gestes répétitifs.

Bougez pour vous soigner est le premier de tous les remèdes

Si certains maux de dos nécessitent une consultation ad hoc chez le médecin traitant, la plupart d’entre eux sont bénins et guérissent facilement. L’inactivité ne permet pas une bonne cicatrisation des tissus mous qui sont les plus affectés dans les lombalgies. Ainsi, il est plus que jamais nécessaire d’envisager la reprise d’une activité physique adaptée qui est la meilleure garantie pour une guérison rapide. Veillez à adopter des postures qui ne déclenchent pas de douleur. Dès que la douleur s’est estompée, essayez de reprendre une activité normale. Le sport doit, par la suite, devenir un réflexe.

Douleurs au dos, Pixabay – chaplins77

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *