Accueil / Actualités / Maladie d’Alzheimer : de vives inquiétudes au vu de la propagation

Maladie d’Alzheimer : de vives inquiétudes au vu de la propagation

La journée de la maladie d’Alzheimer permet de partager des informations peu réjouissantes et qui sont une source d’inquiétudes.

Maladie d’Alzheimer
Maladie d’Alzheimer

Le 21 septembre est une journée consacrée à la maladie d’Alzheimer et c’est l’occasion de rappeler qu’elle ne touche pas que les personnes âgées. En effet, contrairement aux idées reçues, elle n’est pas liée à la vieillesse puisque cette dégénération du cerveau peut également toucher les plus jeunes. Au vu de la propagation actuelle du nombre de malades, la maladie d’Alzheimer devrait atteindre dans les prochaines décennies des millions de personnes. La population en France ne sera pas épargnée, car en 2020, les estimations mettent en valeur 1.3 million de patients.

Une maladie d’Alzheimer de plus en plus problématique

La journée de la maladie d’Alzheimer permet de mettre l’accent sur des critères parfois méconnus notamment par les proches des malades. Ces derniers ne connaissent généralement pas les causes et encore moins les facteurs qui peuvent aggraver les symptômes. Les scientifiques sont au cœur d’une intense recherche pour tenter de lutter contre cette maladie d’Alzheimer qui touchera de plus en plus de personnes dans les prochaines années. Une équipe franco-canadienne a eu l’occasion de constater que les symptômes pouvaient être aggravés à cause de la prise de tranquillisants et plus précisément de benzodiazépines. L’étude dont les résultats ont été publiés dans le journal British Médical montre qu’une prise de plus de 3 mois augmente le risque de souffrir de la maladie d’Alzheimer.

Un diagnostic tardif pour la maladie d’Alzheimer

Dans le monde, la démence pourrait atteindre plus de 70 millions de personnes d’ici 2030. De plus, les moins de 60 ans auront tendance à être touchées par la maladie d’Alzheimer. Dans ce cas de figure, les médecins sont confrontés à un certain problème, car elle est généralement associée aux seniors. Ainsi lorsque des jeunes sont touchés, ils ont tendance à consulter assez tard. Plusieurs symptômes doivent donc alerter l’entourage : agitation, humeur, perte du sens social, agressivité, hallucinations…

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Chauve-souris

Chauve-souris enragée dans la Drôme : les conseils sanitaires émanant de la préfecture

Les chauves-souris sont des animaux insectivores très utiles et légalement protégées. La découverte d’un de …

Réagissez !