Accueil / Actualités / Maladie du foie : le tour de taille serait plus fiable que l’IMC

Maladie du foie : le tour de taille serait plus fiable que l’IMC

Faut-il abandonner le calcul de l’IMC au profit du mètre pour évaluer son tour de taille ? La réponse est négative, les deux méthodes sont complémentaires, des propos spécifiés par des médecins. Au-delà d’un certain seuil, le tour de taille s’il est trop élevé peut augmenter la probabilité d’une maladie comme le diabète de type 2, un cancer ou un problème cardiovasculaire.

Le tour de taille peut donner une indication sur la maladie du foie

Il peut être responsable d’une espérance de vie plus courte. Selon les gabarits de chaque personne, le tour de taille peut varier, mais, en moyenne, il doit se situer entre 80 et 88 cm pour une femme et 94 et 102 cm pour un homme. Une étude présentée à l’international Liver Congress et réalisée par Eurekalert démontrerait que l’accumulation de graisse autour de la taille pourrait entraîner certaines complications comme le développement de la maladie du foie non alcoolique.

La maladie du foie gras touche pratiquement 80% de la population

Cette pathologie est une infection qui se caractérise par une graisse trop importante dans le foie, une alimentation trop riche en lipides où parfois une alcoolisation chronique peut faire évoluer la maladie vers une cirrhose. Des traitements mis en place peuvent traiter les causes, régime, activité physique et en cas d’obésité, le diabète et le cholestérol sont à prendre en charge ainsi que la consommation excessive d’alcool. La maladie du foie gras touche environ plus de 80% de la population, des personnes souffrant d’obésité, mais elle est aussi présente chez les sujets ayant un poids tout à fait normal. Les chercheurs de l’université de Milan ont fait une expérience sur plus de 373 volontaires atteints de cette pathologie, les personnes ont été divisées selon leur IMC, leur tour de taille et leur masse graisseuse abdominale.

Réduire ce tour de taille avec une pratique sportive

Les résultats ont démontré que les personnes ayant un poids normal, mais avec une accumulation importante autour de la taille avaient plus de risques que les sujets obèses d’être touchés par la maladie. Il est primordial de bien mesurer son tour de taille directement sur la peau et, si le seuil est dépassé, il est préférable de consulter un médecin, mais on peut commencer par bouger un peu plus, privilégier les escaliers au détriment des ascenseurs, marcher et opter pour une activité physique de 30 minutes 5 fois par semaine et garder une alimentation saine, variée, équilibrée.

Le tour de taille, Pixabay

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !