LOADING

Type to search

Tags:

Malgré son interdiction, le Bisphénol A toujours d’actualité dans des contenants

2 années ago
Share

L’association santé environnement France (ASEF) a mené une enquête en partenariat avec l’équipe de l’émission de la chaîne France 4 « on n’est plus des pigeons » sur le bisphénol A. Malheureusement, ce composé chimique serait toujours utilisé malgré son interdiction dans certains contenants alimentaires.

Le bisphénol A est interdit, mais toujours au rendez-vous

Des tests ont été effectués sur deux canettes de boisson dont Pepsi et deux boites de conserve dont une boite de haricots blancs Carrefour et une autre Portugaise. Comment peut-on encore trouver du bisphénol A dans des emballages alors qu’il est interdit depuis 2015 en France ? C’est un perturbateur endocrinien, il interdit depuis 2011 dans les produits destinés aux enfants. Cette nouvelle étude démontre que les industriels ont encore de nombreux progrès à faire dans ce domaine. Le bisphénol A a été remplacé par des substituts tout aussi dangereux, le bisphénol S et F.

Des produits chimiques qui exposent le fœtus au cours de son développement

Ces deux composants ne sont pas interdits, mais les effets nocifs sont tout aussi important, voire plus et notamment sur la fertilité masculine. C’est une étude menée par l’INSERM dans le journal des femmes que l’on apprenait, que les substituts de remplacement étaient supérieurs à la nocivité du bisphénol A. Le secrétaire général de l’association ASEF a expliqué dans un communiqué que les traces retrouvées étaient très faibles et que les effets dévastateurs ne seraient perçus de la même manière selon les personnes, l’âge, le sexe, la durée d’exposition, la fréquence de la consommation. Tous ces facteurs rentrent bien évidemment en ligne de compte. Rappelons que le fœtus sera plus sensible à ces produits chimiques.

Le bisphénol A est interdit dans les contenants pour les enfants

Il y a pourtant dans cette nouvelle enquête une bonne nouvelle, des tests ont été effectués sur plus de six biberons de marque. Il n’y avait aucune trace du bisphénol A ni d’autres substituts dangereux. Le bisphénol A a fait l’objet de nombreuses controverses, mais aujourd’hui plusieurs preuves attestent de sa nocivité pour l’organisme. Depuis le mois de janvier 2015, ce composé chimique est interdit dans la fabrication des boites et des bouteilles à usage alimentaire. Il était présent dans des boites de conserve, des tickets de caisse, les fontaines à eau et malheureusement le bisphénol A a  les objets de notre quotidien.

Ce composé qui a été découvert au 19e siècle à la faculté de rentrer dans la fabrication de tous les plastiques, il les rend incassable et résistant à la chaleur, c’est pour cette raison qu’il a été très utilisé par les industriels. Sur le site Sans BPA, il existe quelques recommandations pour éviter ce composant chimique.

Des conserves, Pixabay – loloboxe

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *