LOADING

Type to search

Mali : 3 soldats maliens perdent la vie lors d’une attaque djihadiste

2 années ago
Share

Au Mali, des tirs ont été référencés dans le cadre d’une attaque djihadiste. Ce sont trois soldats qui sont décédés dans les rangs de ce pays qui est gangrené par ce mal. Cet affrontement est également problématique.

Des soldats au Mali

Des soldats au Mali / Crédit Photo : Flickr – Magharebia

Le Mali a été victime des djihadistes et le pays semblait s’être débarrassé ce mal qui continue de ronger de multiples pays. Toutefois, des attaques dans le centre de Nara montrent qu’ils sont de retour. Il faut noter que l’emplacement est source de tensions, car la ville est située à quelques kilomètres d’une ancienne base d’Aqmi à savoir la forêt Wagadou. De ce fait, les soldats maliens sont vigilants et ce samedi, ils ont été contraints de monter au front pour tenter de les repousser.

12 morts au Mali dont trois soldats à cause d’une attaque djihadiste

Selon des témoins qui se sont confiés à RFI, deux djihadistes ont été retrouvés sans vie dans cette ville du Mali. Au total, il y aurait neuf assaillants qui seraient décédés et cet affrontement aurait coûté la vie à trois soldats maliens. Cette affaire fait échos aux drames qui se sont produits en Tunisie et en France. En effet, un attentat mortel a été orchestré en Isère dans une usine de gaz et à quelques heures d’intervalle, c’était la Tunisie qui était touchée.

Depuis l’attentat orchestré contre le musée, le tourisme avait chuté et ce nouveau drame n’arrangera pas la situation.

Les djihadistes veulent prendre Nara au Mali en passant par la forêt

Au Mali, le ministère de la Défense et des Anciens Combattants s’est exprimé dans un communiqué où il confirme le bilan des morts. Il précise que les soldats maliens ont fait preuve de vigueur, de fermeté et de rapidité lors de la riposte contre les djihadistes. Des patrouilles ont été envoyées dans le centre de Nara pour repousser les assaillants qui s’aventureraient dans la ville.

Toutefois, les djihadistes semblent déterminés à reprendre Nara et ils utilisent cette forêt qui est située à proximité de la frontière avec la Mauritanie.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *