Accueil / Actualités / Marseille : à 19 ans, il tue son chat, car sa mère refuse d’acheter de la drogue

Marseille : à 19 ans, il tue son chat, car sa mère refuse d’acheter de la drogue

À Marseille, c’est l’effroi et la totale incompréhension. À 19 ans, il a décidé de tuer le chat avec un marteau alors que sa maman avait refusé d’acquérir de la drogue et plus particulièrement du cannabis.

Un chat
Un chat / Crédit Photo : Pixabay – cocoparisienne

Marseille est déjà une ville frappée par un sérial killer d’animaux qui s’attaque aux chats. Plusieurs félins ont été retrouvés sans vie et le mystère ne semble pas être résolu. Par conséquent, lorsque cette affaire se fait connaitre, rapidement, les habitants pensent à ce jeune homme comme responsable. En réalité, il n’aurait pas de lien même s’il a tué un chat à coup de marteau et la raison est consternante. Cela montre à quel point les drogues comme le cannabis peuvent avoir un réel impact sur le comportement en suscitant une addiction.

Une nouvelle affaire de maltraitance à Marseille à cause de la drogue

Le jeune homme de 19 ans doit avoir une expertise psychiatrique pour tenter d’expliquer son geste. La SPA a décidé de se poser en tant que partie civile dans cette affaire qui est la troisième depuis le début de l’été. En effet, une chienne de trois ans a été retrouvée sans vie dans une voiture stationnée en plein soleil pendant trois jours dans un parking. Selon Animaux sans toit, elle aurait suffoqué. En parallèle, un promeneur a découvert un chien enterré vivant et le propriétaire a semble-t-il été identifié.

À Marseille, il reconnait qu’il a tué plusieurs chats

Dans l’enquête de Marseille, le jeune homme a été placé en garde à vue et il a révélé selon La Provence qu’il avait tendance à passer à l’acte à chaque fois qu’il se disputait avec sa mère. Il a reconnu avoir tué le chat de cette dernière avec un coup de marteau alors qu’elle avait refusé d’acheter du cannabis, une drogue qui est de plus en plus consommée par les jeunes et même les très jeunes. Il a confié qu’il fumait jusqu’à six joints par jour depuis qu’il a 13 ans. En parallèle, il a confirmé qu’il avait tué deux autres chats notamment en coupant la queue de l’un d’eux qu’il avait ensuite montrée à son frère et sa sœur.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Toboggan

Faire du toboggan avec son enfant favorise les fractures

Quel parent n’a pas un jour décidé de glisser sur un toboggan avec son enfant …

Réagissez !