Accueil / Actualités / Marseille : l’agresseur d’une infirmière obtient une peine de prison

Marseille : l’agresseur d’une infirmière obtient une peine de prison

À Marseille, une infirmière avait été agressée, l’auteur des faits a été condamné par la justice française à une peine de prison. Il faut noter qu’une hausse des violences dans ce secteur a tendance à être observée.

Prison
Prison / Crédit Photo : Pixabay – TryJimmy

Dans le milieu hospitalier, le personnel, dont les infirmières, est victime de violences. D’une année à l’autre, les chiffres augmentent de manière considérable. Les faits qui se sont déroulés à la Timone dans la ville de Marseille illustrent parfaitement cette situation dommageable pour les médecins ainsi que le personnel d’un hôpital. Au vu de l’accroissement des agressions, certains envisagent même une présence policière qui pourrait à la fois réconforter et sécuriser les locaux. Toutefois, l’idée dérange certains professionnels de la santé, mais si ces situations se multiplient davantage, il faudra bien trouver une solution.

L’infirmière de La Timone a été choquée et rouée de coups

À Marseille, une femme de 22 ans était dans cet hôpital de La Timone après un accident de la route, mais les blessures étaient superficielles. Toutefois, l’attente fut trop longue à son goût : 45 minutes. Elle a donc décidé de s’en prendre violemment à l’infirmière qui a été atteinte physiquement. En effet, l’agresseur n’a pas hésité à lui adresser des coups selon La Provence. L’affaire s’est terminée devant les tribunaux, car la jeune femme a été condamnée à une peine de prison.

À Marseille, l’agresseur écope d’une amende et d’une peine de prison ferme

Il faut noter que cette attente n’est pas très longue, car dans certains hôpitaux notamment au cours de la journée et pendant l’été, les patients sont contraints d’attendre plusieurs heures. Une précédente étude a tout de même révélé que 70 % des personnes bénéficiaient d’une prise en charge en moins de 60 minutes. L’infirmière a été choquée, blessée au visage et un arrêt de travail de deux semaines a été décidé. L’agresseur a donc été condamné à une amende de 3100 euros et un an de prison ferme.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Une bactérie

Madagascar : l’épidémie de peste ne cesse de progresser avec désormais 80 morts à déplorer

La peste (essentiellement pulmonaire) se propage d’une façon épidémique particulièrement fulgurante à Madagascar ; le …

Réagissez !