LOADING

Type to search

Martinique : un crocodile de 3 mètres sème la panique

3 années ago
Share

En Martinique, un crocodile a été repéré et la prudence est de mise. Des recherches ont été organisées pour dénicher la bête.

Crocodile

Crocodile

En Martinique, les habitants sont invités à faire preuve d’une grande prudence à cause de la présence d’un crocodile. Ce dernier est au cœur d’une vaste investigation, car les experts tentent de le capturer depuis le début de cette semaine, mais la tâche s’avère être complexe. Il essaye de le débusquer dans la rivière ou encore sur terre. Au vu de la dangerosité de l’animal et de la situation, la municipalité a décidé d’émettre un arrêté selon Martinique 1ère.

Un crocodile identifié à la rivière de la lézarde

De ce fait, les habitants ont l’interdiction de pratiquer des activités nautiques ou encore de s’approcher de la rivière tant que le crocodile n’a pas été capturé. La première mention de l’animal remonte au 4 mai dernier et il a été vu au niveau de la rivière de la lézarde en Martinique. Ce sont des gendarmes installés dans un hélicoptère qui ont pu identifier cette bête de 3 mètres de long qui ne laisse personne indifférent. Cet animal est au cœur d’une multitude de rumeurs et des histoires circulaient sur sa présence. Comme ce fut le cas par exemple pour le monstre du Loch Ness, les spéculations dans les environs se sont multipliées.

Le crocodile de Martinique est une réalité

Par conséquent, depuis 1997, un crocodile était au cœur des histoires des habitants, mais il avait été impossible de confirmer sa présence. C’est désormais chose faite et la rumeur n’en est plus une. La vigilance est de mise, car il reste un animal dangereux, mais pour l’Homme si les expertises se confirment. En effet, il ne chasserait pas l’être humain selon le journal, car il aurait tendance à se nourrir de poisson. De ce fait, le crocodile pourrait être un crocodilien. Ce dernier est un groupe de reptiles qui rassemble près de 27 espèces.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *