Accueil / Actualités / Mathias décédé à la cantine : les raisons de sa mort sont connues

Mathias décédé à la cantine : les raisons de sa mort sont connues

Mathias décédé à la cantine a été au cœur d’une autopsie qui a permis de découvrir les causes exactes de sa mort.

Photo d'illustration pour la cantine
Photo d’illustration pour la cantine

Il y a quelques jours, les actualités révélaient que Mathias était décédé à la cantine pour des raisons inconnues. Ce décès a soulevé les foules puisque de nombreux hommages ont été référencés à Jujurieux, la ville où le drame s’est produit. Par conséquent, des dessins et même des fleurs ont été déposés devant cette école située dans l’Ain dans laquelle le jeune Mathias âgé seulement de 9 ans s’était restauré comme il l’avait déjà fait de nombreuses fois.

Mathias décédé à la cantine à cause d’une allergie

Toutefois, le 27 novembre dernier, un problème est référencé, car Mathias ne se sent pas très bien. Le personnel de l’établissement fait son possible pour l’aider et alerte en parallèle les secours. Ces derniers étaient arrivés sur les lieux aux alentours de 13 heures et ils n’avaient pas eu l’occasion de sauver cet enfant. Les premières investigations montraient que le petit garçon avait succombé à un choc anaphylactique, mais il fallait attendre l’autopsie pour en apprendre davantage. Désormais, les circonstances de ce tragique décès sont connues et les résultats font état d’une forme majeure d’allergie. À cause de cette dernière, Mathias est décédé à l’âge de 9 ans.

Mathias décédé à la cantine a seulement 9 ans

Mathias qui est décédé àprès la cantine s’était restauré dans cet établissement et la mort est due à ce choc anaphylactique qui avait été évoqué par un urgentiste présent sur place le 27 novembre dernier. Même si les circonstances sont connues, il y a encore des zones d’ombre concernant la source de cette allergie. C’est pour cette raison que des analyses supplémentaires ont été demandées en vue d’identifier avec précision le produit allergogène. Lors d’une conférence de presse, le procureur adjoint de la République de Bourg-en-Bresse a tenu à préciser qu’il n’y avait pas en l’état une faute pénale.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Squelette

Ostéoporose : sous-diagnostiquée, celle maladie est dangereuse

En Europe, l’ostéoporose touche près de 21 millions de femmes de plus de 50 ans …

Réagissez !