Accueil / Actualités / Mediator et Servier : un 1er fait positif dans ce dossier pour les victimes

Mediator et Servier : un 1er fait positif dans ce dossier pour les victimes

Servier est le laboratoire qui a lancé sur le marché le Mediator. Ce médicament a été décrié plus d’une fois et la justice vient de procéder à un jugement important. Les victimes obtiennent ainsi une première victoire, même si elle reste petite au vu des désagréments.

Mediator
Mediator / Crédit Photo : Flickr – DES Daughter

Difficile de ne pas connaitre l’histoire du Mediator qui a été la cause de plusieurs décès. Des patients désireux de perdre quelques kilogrammes auraient reçu une telle prescription entre 1976 et 2009, mais il s’agissait surtout d’un traitement lié au diabète du type 2. De ce fait, avant que le retrait ne soit effectué sur le marché français, près de 30 000 personnes avaient reçu une prescription par an. Les chiffres sont encore plus impressionnants lorsque l’on prend la fourchette complète. Par conséquent, depuis 1976, il y a eu près de 2 millions de patients qui ont obtenu ce traitement.

Servier est considéré comme responsable dans l’affaire du Mediator

Les laboratoires Servier sont donc ciblés par la justice et deux personnes, un septuagénaire et un sexagénaire demandent une indemnisation. Le TGI de Nanterre a aussi spécifié que l’entreprise ne pouvait pas ne pas être au courant des désagréments engendrée par le Mediator notamment en 2003 et 2006. De ce fait, il a décidé de reconnaître les laboratoires Servier responsables dans ce dossier. Même s’il n’y avait qu’une petite suspicion selon La Dépêche, les patients auraient dû être informés.

Dans le dossier du Mediator, Servier pourrait faire appel

Les laboratoires Servier ont vu le jour en 1954 sous la houlette de Jacques Servier. Au fil des années, ils sont devenus le premier groupe en France et le second au niveau mondial dans le domaine pharmaceutique français. Les laboratoires qui développaient le Mediator sont présents dans près de 140 pays selon Wikipédia. Dans ce dossier, cette victoire est en demi-teinte pour les victimes et il faut noter que les laboratoires pourraient éventuellement faire appel de cette décision.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !