LOADING

Type to search

Tags:

Médicaments : le taux de remboursement remis en cause dès la rentrée

eden 2 années ago
Share

Il existe trois taux de remboursements pour les médicaments par l’assurance maladie, 60%, 30% et 15%, mais cela ne devrait sans doute qu’être éphémère, la sécurité sociale est en déficit depuis bien longtemps, tous les gouvernements qui se sont succédé ont essayé des plans pour combler le trou qui ne fait que s’agrandir. La présidente du groupe de travail sur l’évaluation des produits de santé vient de présenter à la ministre de la Santé, Marisol Touraine ces premières ébauches.

Pharmacie

Pharmacie / Crédit Photo : Wikimédia – Thesupermat

Dominique Polton, la présidente du groupe de travail qui est également conseillère auprès du directeur de l’assurance maladie n’est qu’au début d’un plan de restructuration, mais quelques éléments qui s’échappent ne semblent pas être de très bon augure pour les assurés. Ils devraient voir d’ici peu le déremboursement s’amplifier. L’un des bouleversements sera la suppression des 15%, un taux unique de remboursement fait partie du dispositif, les médicaments qui seront jugés médicalement faibles pourront se voir infliger un plan particulier d’aménagement temporaire. Ces mesures si elles sont appliquées devraient prendre un certain temps avant de se mettre en place.

Le taux de 15% pour le remboursement des médicaments devrait disparaître

Le chantier risque d’être ardu, il va falloir reclasser la liste de tous les médicaments existants et la remise à plat des taux de remboursements va de toute façon pénaliser les assurés qui verront leurs ordonnances de moins en moins prise en charge par la sécurité sociale, le rendez-vous est fixé au 8 septembre prochain pour plus de clarification.

Ceux qui décident ou non des médicaments qui vont être remboursés font partie de la haute autorité de santé et pour en déterminer le taux, ils prennent en considération plusieurs paramètres, la gravité de la maladie, l’efficacité et les effets indésirables des médicaments prescrits. Trois niveaux de SMR ont été définis (service médical rendu), important, faibles et complètement injustifiés, cette catégorie n’obtient aucun remboursement.

Les pharmacies vont vivre un véritable chamboulement

Une petite révolution est en marche dans les officines pour très bientôt, le déficit de la sécurité sociale pourra-t-il se résorber ? Ces mesures vont-elles avoir un effet positif, il faudra patienter, mais ce qui est certain c’est que les assurés devront ouvrir plus grand leur porte-monnaie.

Tags:

You Might also Like

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *