Accueil / Actualités / Mégot à Paris : mise en place d’une amende

Mégot à Paris : mise en place d’une amende

Le mégot à Paris n’est pas le bienvenu, car la mairie de la capitale française entre en guerre contre ceux qui jettent les cigarettes par terre.

Mégot de cigarette
Mégot de cigarette

Mercredi, la mairie de Paris a décidé de verbaliser tous ceux qui ne respecteraient pas cette nouvelle mesure. Il y a un mois de cela un décret était paru en signalant que désormais le procès-verbal de 35 euros pour manque de propreté sur la voie publique passerait à 68 euros. La mairie déploie toutes ses cartes pour combattre l’incivilité, depuis hier une campagne a été lancée pour que chaque personne prenne conscience de l’importance de la propreté dans les rues de la capitale : plus de mégots, de crottes de chien, de chewing-gum jetés à tort et à travers. Des affiches vont être collées sur des panneaux et sur certaines bennes à ordure.

500 agents verbaliseront ceux qui jettent les mégots

En 2012, plus de 30 000 poubelles avaient été installées dans toute la ville, d’ici le mois de juillet tout devrait être fin prêt pour informer les Parisiens et les touristes de passage que dès le mois de septembre toutes les personnes prises en flagrant délit d’incivilité de propreté seront verbalisées à hauteur de 68 euros, un mégot peut donc coûter cher. Les réflexes sont parfois difficiles à perdre et les mauvais encore plus, dès la rentrée 500 agents seront à pied d’œuvre pour vous faire respecter la loi.

Anne Hidalgo reprend l’idée de Bertrand Delanoë

Bertrand Delanoë encore maire de Paris en 2012 avait fait parvenir un courrier au ministre de l’Intérieur de l’époque Manuel Valls. Il estimait que 35 euros n’était pas une somme assez onéreuse. La nouvelle maire, Anne Hidalgo a réitéré la demande et cette fois le gouvernement a accepté et recommande de faire relever le prix des amendes dans les grandes villes. Dans la capitale, 350 tonnes de mégots sont ramassées chaque année. Une amende qui peut être dressée que si le flagrant délit est observé, on ne jette pas ses mégots par terre chez soi donc pourquoi ne pas faire la même chose à l’extérieur ?

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !