Accueil / Actualités / Mein Kampf : une réédition entraîne la peur

Mein Kampf : une réédition entraîne la peur

Mein Kampf sera bientôt dans le domaine public, cela va-t-il changer quelque chose ? Dès le 1er janvier prochain, tous les éditeurs qui le souhaiteront pourront proposer en toute légalité le texte d’Adolf Hitler, son livre va rentrer dans le domaine public et dans quelques mois il va se retrouver parmi n’importe quels romans et autres recueils de poésies sauf que Mein Kampf n’est pas exactement un ouvrage comme les autres. Que va-t-il arriver de concret, lorsque toutes ces paroles vont se promener aux yeux de tout à chacun ?

Hitler
Hitler / Crédit Photo : Wikimédia – Bundesarchiv

La législation sur le droit d’auteur change le statut d’un ouvrage soixante-dix ans après la mort de l’auteur sauf en cas de dérogation, Adolf Hitler est décédé en 1945 et donc son livre va dès le début de l’année prochaine être proposé légalement. Les traductions et autres adaptations seront autorisées, jusqu’à lors il fallait obtenir la permission des ayants droit du dictateur. Les éditions Fayard préparent une réédition du livre et selon un journaliste et écrivain français, un travail d’histoire est toujours intéressant tel qu’il soit, cette même personne avait réalisé pour la chaîne Arte, un documentaire sur Mein Kampf.

Mein Kampf serait accessible sur Internet

Les historiens sont très divisés sur cette publication, pour certains, elle est utile et pour d’autres, elle ne représente qu’un encouragement au nazisme. Jean- Luc Mélanchon a écrit récemment aux éditions Fayard pour dénoncer cette parution. De nombreux livres ont été interdits en France depuis une cinquantaine d’années, ils traitaient de la pornographie, de l’Islam, internet est aujourd’hui une fenêtre sur le monde et l’on peut y consulter tout et n’importe quoi, le texte d’Adolf Hitler a été écrit en 1923, il est accessible sur le web pour qui veut en prendre connaissance.

Quelques peurs au vu de la réédition de Mein Kampf

La France a encore du mal à panser ses blessures résultant de la 2e guerre mondiale, la peur d’un passé peut disparaître si l’on affronte les fantômes qui hantent les couloirs du présent, les erreurs du passé ne peuvent s’effacer, mais ne pas les reproduire c’est prendre conscience du non-sens d’hier.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Maladie de peau

Maladie de peau : un fléau qui touche 16 millions de Français

Les maladies sont très diverses. La peau est l’enveloppe qui protège notre corps, elle est …

Réagissez !