Accueil / Actualités / Méningite : un vaccin défectueux a causé de très graves symptômes

Méningite : un vaccin défectueux a causé de très graves symptômes

La méningite peut être évitée avec un vaccin proposé par les pédiatres dès le plus jeune âge. Toutefois, plusieurs familles ont eu un lot défectueux, ce qui a causé de très graves symptômes chez les enfants.

Vaccination
Vaccination / Crédit Photo : Public Domain Image – James Gathany, Judy Schmidt, USCDCP

La méningite est une maladie potentiellement dangereuse, c’est pour cette raison qu’il est recommandé d’opter pour une vaccination. Toutefois, un problème a été observé, ce qui a poussé au retrait d’un lot complet jugé défectueux. Par conséquent, tous les professionnels de la Santé ne devaient pas utiliser ces vaccins, mais trois mois après cette interdiction de mise sur le marché, ce produit était tout de même commercialisé. De ce fait, une trentaine de familles ont été des victimes, car les enfants ont été touchés par de très graves symptômes.

Un vaccin défectueux à l’origine d’importants problèmes

Démunies face à la douleur des plus jeune, les familles ont décidé de se tourner vers la justice pour obtenir davantage de réponses. La méningite est une maladie qui reste assez rare en France, mais des cas peuvent tout de même être observés dans les écoles. Pour lutter au maximum, une campagne de vaccination est souvent relayée, mais avec les drames qui s’enchaînent, des doutes s’installent. Marisol Touraine a pris note de toutes ces affaires, mais elle milite toutefois en faveur de la vaccination.

La méningite peut être mortelle dans 15 % des cas

La ministre de la Santé a décidé de mettre en place un débat au cours duquel le sujet de la vaccination sera abordé dès l’automne. Cette discussion nationale devrait déboucher par la suite sur un rapport avec notamment d’éventuelles mesures. Pour rappel, la méningite est une inflammation de l’enveloppe qui se trouve autour du cerveau et de la moelle épinière. Elle peut être à l’origine d’un décès dans 15% des cas et un vaccin est préconisé dès 12 mois et jusqu’à 24 ans. Toutefois, certaines familles ont été impuissantes face aux douleurs de leurs enfants : forte fièvre, sclérose en plaques, maladie auto-immune…

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Poule

Rincer le poulet, une très mauvaise idée !

Il existe dans l’alimentation des produits néfastes pour la santé. L’une des viandes les plus …

Réagissez !