LOADING

Type to search

Tags: , ,

Mettre de l’eau dans son whisky pourrait en améliorer le goût en bouche

3 mois ago
Share

Ajouter de l’eau dans son whisky en ferait ressortir, sans le dénaturer, bien au contraire, son goût, n’en déplaise à des puristes qui crieraient presque à l’hérésie. Les scientifiques suédois, auteurs d’une étude, qui va dans ce sens, sont des défenseurs ardents de leur cause, concernant l’union étant bienvenue de l’eau avec ce spiritueux des plus chaleureux.

Alcool

Trois composés chimiques rentrent dans la composition chimique du whisky : l’eau (à évaluer), l’éthanol (alcool), le gaïacol (lui conférant son goût)

Selon les assertions du chimiste Björn Karlsson, co-auteur de cette étude suédoise : « ce qui ressort de nos recherches, c’est qu’ajouter de l’eau à son whisky lui donne un meilleur goût. » Pour justifier cette vérité, les interactions entre l’eau, l’éthanol et un composé aromatique baptisé gaïacol, ont été passées au crible, par un système informatique, Même avec seulement trois composés chimiques, ces interactions sont très complexes. L’une des extrémités de la molécule d’éthanol est attirée par l’eau tandis que l’autre la repousse. L’eau peut donc soit rehausser le goût du whisky soit indésirablement le noyer.

Des simulateurs informatiques ont été utilisés pour savoir quelle est la proportion d’eau conseillée à ajouter dans le but d’obtenir le whisky idéal

C’est à l’Université de Linnaeus en Suède que l’équipe, sous la direction du chimiste informatique Björn Karlsson, s’est prêtée aux analyses de simulations informatiques de mélange d’alcool et d’eau. Les chercheurs se sont ainsi rendus compte avec joie de certitudes pouvant être dévoilées : avec une dilution à une hauteur de 45%, la précieuse molécule, qu’est le gaïacol, qui apporte le goût, si caractéristique, au breuvage, demeure à la surface du whisky. A l’inverse, si la concentration d’eau, étant trop forte, soit au-dessus des 59%, la molécule de gaïacol ne reste pas à la surface et le goût est beaucoup moins puissant.

Alcool, Pixabay – AgencjaAIAC

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *