LOADING

Type to search

Microsoft et le Paludisme : des drones en chasse des moustiques

2 années ago
Share

Microsoft lutte contre le Paludisme à sa façon en optant pour une méthode en lien avec ses compétences. La firme de Redmond a donc fait appel à des drones pour chasser les moustiques.

Moustique tigre

Moustique tigre / Crédit Photo : Pixabay – WikiImages

Alors qu’une partie de la France est plongée dans le rouge à cause du moustique tigre qui ne cesse de croître, Microsoft a décidé de se battre avec les armes qu’il possède. Il faut noter que ces insectes sont nocifs, car ils véhiculent des maladies et ce n’est pas uniquement valable en France. En effet, en ce qui concerne le moustique tigre, il provient d’Asie, mais avec sa capacité à s’adapter au milieu dans lequel il évolue, il a pu coloniser des dizaines de pays.

Lutter contre le Paludisme avec les drones conçus par Microsoft Research

Microsoft connait donc les dangers occasionnés par les moustiques et il a développé des drones spécifiques. Ces derniers ont pour objectif de lutter contre ces insectes qui sont à l’origine de la transmission du Paludisme et cette maladie n’est pas anodine. En effet, elle est responsable de 600 000 décès par an et dans le monde entier. La firme de Redmond est donc à l’origine du Project Premonition qui consiste à piéger les insectes pour les éradiquer et limiter au maximum la prolifération des maladies tout en supprimant le risque d’une épidémie.

Des drones pour capturer les moustiques puis les étudier

Pour cela, Microsoft a eu l’occasion de collaborer avec Jons Hopkins et Pittsburgh, deux universités américaines. Les drones rencontrent aujourd’hui un succès non négligeable et même si parfois ils sont pointés du doigt, leur utilité dans le monde de la santé pourrait être réelle. En effet, Microsoft Research développe des engins capables de repérer les moustiques considérés comme dangereux en vue de les capturer. Les scientifiques pourraient ensuite mettre en place la seconde phase qui ne consiste pas à exterminer les insectes. Ces derniers contiennent une mine d’informations et en les étudiant, ils pourraient en apprendre davantage sur les maladies qu’ils véhiculent.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *