Accueil / Actualités / Migrants en Méditerranée : 300 000 ont pu atteindre l’Europe

Migrants en Méditerranée : 300 000 ont pu atteindre l’Europe

Depuis janvier 2015, 300 000 migrants ont pu atteindre l’Europe via la Méditerranée. Le chiffre est donc considérable, car ces réfugiés tentent de trouver une vie meilleure en Grèce ou en Italie alors que la crise fait des ravages.

Migrants
Migrants / Crédit Photo : Wikipédia – Sara Prestianni

La crise des migrants n’a sans doute jamais été aussi importante, car ils passent par la Méditerranée, mais d’autres arrivent par l’Europe de l’Est et le nord de la France. Les pays éprouvent quelques difficultés pour lutter contre cette invasion qui suscite la polémique. Il est toutefois judicieux de rappeler que ces personnes tentent de trouver un refuge alors que leur pays n’est pas en mesure de les combler, d’autres fuient la guerre, les conflits, la misère…

Le HCR référence 300 000 migrants depuis le début 2015

Le Haut-Commissariat de l’ONU dédié aux réfugiés a précisé que 300 000 migrants ont traversé la Méditerranée pour atteindre les côtes de l’Europe et plus précisément celles de la Grèce et de l’Italie qui ont accueilli respectivement 200 000 et 110 000. Toutefois, tous les migrants n’ont pas eu la chance d’attendre leur but comme le mentionne Europe 1. En effet, nombreux sont ceux qui ont péri dans des conditions dramatiques en voyageant sur des bateaux surchargés ou en suffoquant dans la cale.

Les migrants sont de plus en plus nombreux à traverser la Méditerranée

Les autorités compétentes tentent de lutter contre les passeurs dont plusieurs dizaines ont été arrêtées au cours des dernières semaines, mais les chefs de réseau organisent toujours des migrations dans des conditions déplorables. Une constatation illustre également le phénomène puisqu’en l’espace d’un an, les chiffres ont considérablement augmenté. En 2014, il y avait eu 219 000 migrants contre 300 000 pour les huit mois de 2015. La traversée de la Méditerranée n’est pas sans risque, mais ces réfugiés n’ont plus rien à perdre notamment lorsqu’ils fuient la guerre en Syrie. Elle est également beaucoup plus difficile pour ceux qui n’ont pas d’argent, car avec 3000 euros, un chirurgien a pu rester sur le pont du bateau avec son fils et sa femme selon Boursier.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Culturisme

Une prise de protéine a entraîné le décès d’une mère de famille adepte du culturisme

Une jeune maman âgée de 26 ans a succombé à une trop forte consommation de …

Réagissez !