LOADING

Type to search

Le ministre de l’Agriculture donne le nom de pesticides et des perturbateurs endocriniens

5 mois ago
Share

Il est tout à fait possible de proposer une agriculture raisonnable et surtout saine pour votre santé. Des éleveurs décident donc de changer leur mode opératoire en devenant un peu plus respectueux de l’environnement. Le ministère vient de partager quelques informations assez inquiétantes.

Agriculture

Les perturbateurs endocriniens provoquent au fil des années des maladies

Les consommateurs français ont décidé de scruter dans le moindre détail le contenu de leur assiette. Ils sont donc nombreux à se focaliser sur les ingrédients présents au quotidien que ce soit pour le petit-déjeuner ou le dîner. Les fabricants ont été dans l’obligation de s’adapter afin de répondre à cette demande grandissante. Le monde de l’Agriculture propose des produits respectueux qui n’entachent plus la nature, mais certaines personnes récalcitrantes ont encore une certaine réticence à l’idée de se défaire de ces produits qui ont prouvé leur efficacité dans le passé.

Les pesticides pointés du doigt peuvent être à l’origine d’un dérèglement hormonal

Il suffit de se rapprocher d’un professionnel de l’agriculture qui pourra vous conseiller sur les produits à prendre en compte et ceux à délaisser sur le bord de la route. Le ministère a décidé en parallèle de publier un rapport, l’objectif consistait à pointer du doigt rapidement les pesticides susceptibles d’entacher votre quotidien puisque certains sont considérés comme des perturbateurs endocriniens. Ces derniers sont pointés du doigt, car ils auraient un véritable rôle à jouer dans le développement de plusieurs maladies, d’où l’intérêt de les combattre le plus possible. En effet, ils ont tendance à dérégler le système hormonal, ce qui aura une répercussion sur votre santé.

Orientez vos achats vers des produits respectueux de votre santé et de la planète

Le ministère de l’Agriculture a donc eu le loisir de partager le contenu de ces listes de produits puisque l’objectif du gouvernement consiste à renseigner la population selon les engagements pris lors de la Transition écologique et solidaire, de la santé et de l’Agriculture. Il est tout de même judicieux d’être vigilant dans la sélection de ces produits. Vous devez impérativement regarder sous toutes les coutures les étiquettes notamment pour identifier ces ingrédients qui ont un degré particulièrement nocif pour votre quotidien. Les consommateurs sont ainsi invités à orienter leurs achats vers des substances qualitatives et respectueuses, mais l’Europe n’a pas décidé de les exclure.

La meilleure des stratégies vise donc à les éloigner de votre quotidien même s’ils sont encore proposés à la vente. Nicolas Hulot, le nouveau ministre du gouvernement d’Emmanuel Macron a choisi de soutenir ces engagements puisqu’il vote en faveur de l’interdiction de nombreuses substances qui empoisonnent le quotidien des Français.

Agriculture, Pixabay – 3dman_eu

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *