Accueil / Actualités / Modern Express : y aura-t-il une marée noire sur les côtes sableuses des Landes ?

Modern Express : y aura-t-il une marée noire sur les côtes sableuses des Landes ?

Le cargo Modern Express de plus de 164 mètres de long qui transporte 3600 tonnes de bois et plusieurs engins de travaux publics se trouvait hier matin à environ une centaine de kilomètres à l’ouest du bassin d’Arcachon, il a quelque peu ralenti sa dérive, mais il a parcouru plus de 100 kilomètres depuis samedi matin, il ne coule pas, c’est le signe que le cargo ne prend pas l’eau comme a pu indiqué hier dans la journée la préfecture. Depuis plusieurs jours, les sauveteurs tentaient en vain de remorquer ce bateau, mais la météo en a décidé autrement. Les conditions restent très difficiles, mais un succès a été référencé.

Le cargo Modern Express ne devrait pas provoquer une marée noire

Si le remorquage s’avérait impossible, l’échouage du cargo était inévitable et cela aurait dû se passer entre lundi soir et mardi matin. Une dernière tentative de remorquage devrait a eu lieu dans la matinée, car le temps était favorable. Rappelons que le cargo dérive depuis plus de sept jours, le préfet maritime de l’Atlantique a déclaré aujourd’hui que l’essai de lundi serait le dernier, toujours selon ses propos, hier la mer est trop forte, il est impossible pour les équipes en place d’effectuer un remorquage dans de bonnes conditions de sécurité. Une marée noire est-elle à craindre pour nos côtes Française ? Il semblerait que la réponse émanant de spécialistes soit négative.

Certains experts penchent pour un échouage

Le porte-parole de la préfecture a tenu a préciser que le cargo ne transportait pas de produits dangereux, justes du bois et des machines, le seul rejet problématique serait le gazole qui pourrait s’échapper du cargo à l’échouage si toutefois des brèches abîmaient le bateau, 300 tonnes de fioul sont à bord. Les hommes d’équipage du cargo avaient été évacués par des hélicoptères espagnols mardi . Pour certains experts, l’échouage reste la meilleure solution, car l’inclination du bateau rendrait difficile son remorquage dans de bonnes conditions .

Des câbles enfin fixés sur le cargo à la dérive

L’armateur du cargo a fait appel à la société néerlandaise Smit Internationale qui est spécialisée dans ce genre d’opérations en mer pour sauver le cargo, mais, il semblerait, que le temps et la météo jouaient en la défaveur du remorquage. Plusieurs bâtiments sont sur place, un remorqueur affrété, un bateau de dépollution, une frégate française et deux remorqueurs espagnols. Les côtes Française devraient connaitre très vite l’avarie du cargo, mais il a tout de même pu être accroché avec des câbles de remorquage.

Modern Express, Capture YouTube – gCaptain

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Courir

Var : un joggeur de 76 ans meurt d’une crise cardiaque en plein effort

Un homme de 76 ans, apparemment en bonne santé, a été hélas terrassé par une …

Réagissez !