LOADING

Type to search

Moelle osseuse : ce qu’il faut savoir pour être donneur

1 année ago
Share

La moelle osseuse est répartie dans les os du corps, elle fabrique les cellules du sang, globules rouges, blancs, plaquettes sanguins qui se renouvellent régulièrement. Qui a besoin d’une greffe de moelle osseuse ? Essentiellement les malades atteints par un cancer. Pour que la greffe réussisse, il faut que celle du donneur ainsi que le corps du patient s’acceptent mutuellement. 

Les globules rouges

Tout le monde peut-il être donneur de moelle osseuse ?

Certaines conditions sont à remplir, mais toutes les personnes en bonne santé peuvent y prétendre, il ne faut souffrir d’aucune pathologie, être âgé de 18 à 51 ans, il faut également accepter de donner sa moelle à quelqu’un que vous ne connaîtrez jamais, remplir un questionnaire en ligne. Un médecin du centre prendra ensuite contact avec le donneur potentiel, il vérifiera votre capacité de donneur avec une simple prise de sang. En France, il y a 248.000 personnes inscrites sur les registres. Pour tous les malades souffrant de pathologies, recevoir une greffe, c’est une chance supplémentaire de guérison.

Une campagne d’affichage en faveur des dons

À l’occasion de la journée mondiale de mobilisation pour le don de moelle osseuse, l’agence de biométrie a souhaité un joyeux anniversaire à tous ceux qui ont déjà bénéficié d’une greffe de moelle. Plus de 24 gares françaises vont relayer une campagne d’affichage à cette occasion. Un petit don de soi pour donner la possibilité à un autre de continuer à vivre, ces quelques mots sont un condensé de ce qu’est réellement un don de moelle. Tous les ans, ce sont plus de 2000 malades qui sont en attente d’une greffe de moelle.

Sauver des vies avec un don de moelle osseuse

L’objectif de cette journée, c’est tout d’abord de tenter de briser les idées reçues, plus de 59% des Français interrogés sur le sujet pensent que la moelle osseuse est prélevée dans la colonne vertébrale, 29% dans les os du bassin alors qu’en réalité, après une anesthésie locale, le prélèvement est réalisé dans le sang, deuxième hypothèse, la ponction se situe dans les os postérieurs du bassin, 48 heures d’hospitalisation sont alors nécessaires ainsi qu’une anesthésie générale. La moelle est fragile, elle est transfusée au malade entre 12 et 36 heures après le don. Pour plus d’information, un site est à disposition.

Les globules rouges, Pixabay – geralt

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *