Accueil / Actualités / Mois sans tabac : un succès pour cette édition

Mois sans tabac : un succès pour cette édition

Le ministère de la santé avait lancé au début du mois de novembre un défi, celui de ne plus fumer durant plus de trente jours. Le représentant de l’agence sanitaire a expliqué que cette abstinence  multiplie par cinq les chances de réussite. Contacté par Pourquoidocteur, il est très content de cette initiative qui se termine sur un réel succès, l’objectif fixé est largement dépassé. Le nombre d’inscrits sur internet est évalué à 180.000 personnes,. Ils sont peut être plus nombreux à avoir ont l’expérience sans pour autant s’inscrire sur le web. Cette dynamique lancé autour du tabac va t-elle continuer à porter ses fruits, les abstinents des 30 jours vont-ils replonger dans la dépendance ? Les réseaux sociaux ont contribué à ce succès.

Tabac

Le mois sans tabac s’est achevé mercredi, un vrai succès !

Le tabac est une drogue légale, la fumée se révèle être un vrai poison, elle a des conséquences néfastes sur la santé. Il tue, c’est une réalité. De nombreuses études ont démontré preuves à l’appui que l’usage de la cigarette avait sur l’organisme des effets dévastateurs. C’est la première cause de mortalité évitable en France, il est responsable de plus de 90% des cancers du poumon, de 73 000 décès prématurés chaque année dans notre pays. Le tabac tue plus de 6 millions de personnes à travers le monde. La lutte est l’une des priorités de santé publique en France.

La page Facebook mois sans tabac a obtenu plus de 70 000 likes

Le tabac reste un fléau, un fumeur régulier sur deux est victime des conséquences du tabac, il fait perdre entre 20 et 25 ans d’espérance de vie. Plus de 97 % des fumeurs qui essaient d’arrêter de fumer échouent. L’accompagnement d’un professionnel de santé est essentiel, d’autres facteurs peuvent aider comme les traitements à base de nicotine (sprays buccaux, patchs, gomme à mâcher…). Quant à la cigarette électronique, elle n’est pas recommandée comme outil pour arrêter de fumer.

Le mois sans tabac a permis la distribution de plus de 620.000 kits, ils contenaient un badge, des conseils, un agenda, un disque pour calculer les économies réalisées. Depuis le 1er novembre le forfait annuel de remboursement des substituts nicotiniques qui était de 50 euros est passé à 150 euros. Que va t-il se passer désormais pour tous ceux qui ont adhéré à ce programme ? Le numéro de téléphone 3989 est présent pour venir en aide, un tabacologue sera à l’écoute de tous ceux qui désirent un peu de soutien. Un site internet, une application, Facebook et Twitter sont également présents. Tous les médecins sont également disponibles après ce mois sans tabac. Toutes les mesures doivent être mises en place afin de toucher le plus grand nombre de fumeurs, plus de 13 millions, le chemin sera long.

Tabac, Pixabay – markusspiske

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Cheveux

Fipronil : après les œufs, l’affaire du shampoing dangereux contre les poux

Personne n’a pu échapper au scandale alimentaire qui secoue l’Europe actuellement, le Fipronil dans les …

Réagissez !