Accueil / Actualités / Mondial du Tatouage à Paris : un art qui s’expose et ne se cache plus !

Mondial du Tatouage à Paris : un art qui s’expose et ne se cache plus !

L’édition 2016 du Mondial du Tatouage, a lieu à Paris, du 4 au 6 mars. Son succès ne se dément pas d’année en année, depuis son come-back en France, en 2013. La Grande Halle de la Villette lui est offerte avec une surface d’exposition qui avait doublé l’an dernier pour atteindre 20 000 mètres carrés propice à accueillir alors 340 tatoueurs de 30 pays différents ! Les chiffres attestent du fait que le tatouage a plus que jamais le vent en poupe : 15 000 visiteurs en 2013, 27 000  en 2014 et 32 000 en 2015 ! Nous en serons plus bientôt sur l’affluence de cette édition 2016 qui se termine ce soir.

Le tatouage est désormais un phénomène artistique et marketing à l’échelle planétaire

Autrefois tabou ou synonyme d’appartenance culturelle à des peuples que l’on jugeait « lointains » (le tout peut-être avec une forme de rejet, s’apparentant à du mépris, de la part d’une France colonisatrice), le tatouage s’est désormais érigé en véritable art dont le support est charnel et symbole de sensualité toutes en nuances et souvent discrète pour les femmes et de virilité pour les hommes les arborant fièrement tel un trophée.

Le tatouage a cependant encore ses détracteurs mais la porte sur le débat est ouverte

Un Français sur dix est tatoué selon un sondage Ifop de 2010 : c’est donc un véritable phénomène de mode auquel nous assistons, succombant à son charme ou au contraire réticents à se faire « une bande-dessinée sur la peau » (comme le dit si bien le chanteur Renaud dans Morgane de Toi), mais force est de constater que le tatouage n’est plus l’apanage de la marginalité mais s’est au contraire démocratisé et cible tous les âges.

Tatouage, Pixabay

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !