Accueil / Actualités / Moneo : le porte-monnaie tire sa révérence

Moneo : le porte-monnaie tire sa révérence

La carte Moneo sera bientôt qu’un souvenir et les clients ne pourront plus acquérir leur baguette avec ce moyen de paiement, il disparaît de la circulation.

Photo d'illustration des euros
Photo d’illustration des euros

Le porte-monnaie électronique hébergé sur une carte bancaire ne sera plus le moyen de paiement des petits achats, créé en 1999 avec beaucoup de tapage médiatique, les montants pour les transactions étaient de l’ordre de la petite monnaie (boulangerie, journaux, parcmètres ). Moneo pouvait régler vos achats à hauteur de trente euros, les caractéristiques étaient qu’il n’y avait pas de code secret, la carte devait se recharger pour être à nouveau utilisée. La spécificité du porte-monnaie électronique par rapport à la carte bancaire classique était que les fonds chargés étaient stockés sur le support et la perte de la carte Monéo entraînait la perte des fonds.

Moneo s’arrête sur un échec selon certains détracteurs

En 2014, pour relancer ce système, 22 académies ont intégré Moneo pour effectuer des paiements dans les restaurants universitaires, les photocopieurs et les laveries automatiques dans les campus, soit 1 500 000  étudiants équipés de ce moyen de transactions. Les détracteurs estiment que Moneo est un échec, peu de commerçants acceptaient ce moyen de paiement, car selon eux les frais étaient trop importants. Les utilisateurs n’ont pas réussi à se familiariser avec cette carte, il représentait un porte-monnaie trop abstrait et en plus il fallait toujours la recharger.

Après 15 ans d’existence, Moneo n’a jamais séduit

Il ne sera plus possible de recharger sa carte Moneo à partir du 10 juin, la banque HSCB invite tous les possesseurs de cette carte à se faire rembourser leur solde au guichet des agences dans les semaines à venir. Chez les commerçants équipés de ce système, cela ne représentait que quelques centaines de transactions par mois, ce mode de paiement va rejoindre les oubliettes et d’autres inventions comme le « Minitel ». Quinze ans après son lancement, ce porte-monnaie électronique n’aura jamais vraiment trouvé preneur, dans quelques semaines ce paiement sensé remplacé la petite monnaie se verra ranger dans les tiroirs des objets inutiles.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Cancer

Etats-Unis : une maman remercie via une lettre poignante sur Facebook le personnel soignant veillant sur sa fille

Pour que le combat de sa fille, Sophie, âgée de deux ans et hélas diagnostiquée …

Réagissez !