LOADING

Type to search

Monoxyde de carbone : des techniques pour éviter les intoxications

2 années ago
Share

Pour lutter contre les intoxications au monoxyde de carbone, la prévention est essentielle. Elles font chaque année de nombreuses victimes. L’hiver est arrivé en retard, les températures ont baissé et de ce fait, les chaudières, les poêles et autres produits de chauffage vont être mis en route sans parfois avoir pris les précautions d’usage. Les intoxications surviennent généralement au domicile des particuliers, mais les lieux collectifs ne sont exclus des problèmes dus au monoxyde de carbone.

Chaque année, au début de l’hiver le monoxyde de carbone est responsable d’intoxications, au 15 décembre 2015, l’institut de veille sanitaire déclarait plus de 311 signalements depuis le 1er septembre de la même année, 5 décès ont été directement liés au monoxyde de carbone. Pour éviter tout problème de santé dû à ses intoxications hivernales, l’INVS, l’INPES et la DGS ont édité plusieurs documents d’informations sur les précautions à prendre pour éviter les intoxications.

Tous les conseils pour prévenir les intoxications au monoxyde de carbone

La prévention reste le meilleur moyen pour se protéger, un document est à télécharger sur le site de l’INPES dans la collection « pour comprendre », une campagne est également disponible sur le site « prévention-santé », les premiers gestes d’urgence, les informations pour une meilleure protection, 2 minutes 40 de bons et judicieux conseils vous attendent. Avec le monoxyde de carbone, un gaz sournois, la grande difficulté est de le repérer, il est en effet inodore et incolore, il se propage dans votre appartement de façon insidieuse et vous entraîne dans une perte de connaissance si la vigilance n’est pas de mise.

Le monoxyde de carbone est un gaz sournois

Les premiers symptômes de l’intoxication au monoxyde de carbone sont des maux de tête, des nausées, des vomissements et si personne n’y prête attention, une perte de connaissance peut conduire la personne vers un cas extrême, la mort. Le monoxyde de carbone est particulièrement toxique et dès les premiers symptômes, il est vivement conseillé de réagir rapidement, il faut aérer l’appartement en ouvrant les fenêtres en grand, arrêter tous les appareils de chauffage et de cuisson puis sortir à l’extérieur et prévenir les secours sans attendre. Il existe des détecteurs de monoxyde de carbone (environ une trentaine d’euros pour les premiers prix) pour alerter en cas de problème. Il est également conseillé de faire tester ces appareils une fois par an par des spécialistes. Le retour du froid est de toute évidence un appel à la vigilance, attention au monoxyde de carbone.

Poêle à bois, Pixabay – tookapic

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *