LOADING

Type to search

Tags: ,

Montpellier : à 13 ans, une overdose de méthadone lui coûte la vie

2 années ago
Share

A 13 ans, elle décède d’une overdose de méthadone à Montpellier. Cette jeune adolescente a succombé dans la nuit de jeudi à vendredi à une overdose de méthadone au domicile familial. Des soins ont été pratiqués d’urgence, mais sans résultats positifs, les secours n’ont pas pu réanimer l’adolescente.

Police

Police / Crédit Photo : Pixabay – 21150

Les faits se sont déroulés dans le département de l’Hérault à Montpellier. Le père de la jeune fille a découvert son enfant dans sa chambre, elle était inanimée, il a immédiatement prévenu les secours, mais lorsqu’ils sont arrivés sur place, il était trop tard, elle était morte d’une overdose de méthadone. Selon Midi Libre, l’adolescente de faible constitution et l’abus de ce produit de substitution à l’héroïne ont conduit à son décès. Plusieurs cachets ont été découverts à ses côtés, la jeune fille en aurait au moins ingéré quatre. Selon le procureur adjoint au parquet de Montpellier, rien pour l’instant ne laisse penser à un suicide, mais il aurait déclaré également que l’adolescente aurait consommé ce produit en toute connaissance de cause.

La prescription de méthadone est autorisée en France

La méthadone est utilisée depuis 1960 comme substitut chez les consommateurs d’héroïne, son utilisation est légale en France depuis 1995. La méthadone est également prescrite en tant qu’analgésique contre les douleurs intenses, en France elle est uniquement délivrée par un médecin ou un centre d’accompagnement et de prévention en addictologie pour une période ne dépassant pas 15 jours, un renouvellement est obligatoire en cas de poursuite du traitement.

A Montpellier, le père et l’oncle de l’adolescente ont été interpellés

Dans cette affaire, le père et l’oncle de l’adolescente ont été arrêtés, ils étaient en effet d’anciens toxicomanes, les perquisitions au domicile familial ont permis aux enquêteurs de découvrir des produits de substitution. La justice va tenter de mettre en évidence si les ordonnances trouvées au domicile ont bien été respectées, la méthadone est très encadrée. L’adolescente n’était plus scolarisée depuis 6 mois, elle avait réussi à trouver un établissement pour cette rentrée 2015, la famille vivait dans la précarité.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *