Un morceau de plastique est resté 7 années dans le ventre de ce jeune homme qui porte plainte

Les faits remontent à 2010, un adolescent se fait opérer d’une appendicite, quatre mois plus tard, de violentes douleurs vont devenir le début de son cauchemar qui durera jusqu’à ses 22 ans. Il  consultera de nombreux médecins durant ce laps de temps mais aucun n’apportera de réponses à son mal. Il faudra qu’une nuit de mai 2017 son état empire pour qu’enfin le corps médical lui retire un morceau de tuyau de plus de 25 centimètres.

Radio

Les instruments oubliés lors d’une opération sont plus fréquents qu’on ne le croit. Ce type d’accident évitable arrive malheureusement trop souvent

Chaque année, des dizaines d’objets sont oubliés dans le corps des patients (compresses, ciseaux, instruments chirurgicaux). Ces fautes médicales débouchent souvent par des procédures d’indemnisations très longues. Au bloc, les praticiens peinent parfois à communiquer avec l’équipe présente, ce qui peut expliquer certains oublis, d’autres facteurs peuvent aussi être responsables comme la fatigue des chirurgiens. Lorsque l’on ouvre l’abdomen, il est facile d’y laisser tomber un objet par mégarde. Une compresse imprégnée de sang devient difficilement décelable. Établir la responsabilité reste compliqué, chacun se rejette la faute, le chirurgien, l’hôpital, les indemnisations sont bien souvent très inférieures aux attentes des patients. Les patients souffrent, ils sont réopérés, parfois la santé se dégrade à cause des oublis, infections, traumatismes… Certains patients  ayant subi ce genre de situation avouent qu’ils « sont marqués à vie« .

Un jeune homme de 22 ans a raconté son calvaire, les chirurgiens avaient oublié un morceau de tuyau dans son ventre lors d’une opération de l’appendicite

Durant sept ans, Nelson âgé aujourd’hui de 22 ans avait dans son ventre un morceau de plastique de plus de 25 centimètres, oublié quand il avait 15 ans. Durant toutes ces années de calvaire, il a consulté de nombreux médecins, personne n’a pu apporter une réponse à son état. On lui signifiait simplement que c’était musculaire. Pourtant, une nuit de mai 2017, des douleurs intenses le réveillent en pleine nuit, il est transporté à l’hôpital, c’est le début de plusieurs diagnostics, embolie pulmonaire, infection du foie, ver tropical. Une radio confirmera la présence d’un intrus dans son abdomen, ce morceau de tuyau a migré dans son organisme, transpercé ses organes. Il faudra plus de trois heures pour retirer le morceau de plastique. Le jeune homme a engagé une action en justice comme le précise le Parisien.

Radio, Pixabay – Taokinesis

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *