Accueil / Actualités / Mordue par un chat errant : une quinquagénaire décède

Mordue par un chat errant : une quinquagénaire décède

Une Japonaise au grand cœur de 50 ans est décédée en 2016 après avoir aidé un chat errant. Ce dernier l’ayant mordu, elle a développé une maladie normalement transmise par les tiques. Le taux de mortalité de cette pathologie reste important plus de 20%, elle est aujourd’hui encore incurable. Les autorités ont annoncé cette semaine le décès, il pourrait s’agir du premier cas de transmission de ce virus entre un mammifère et un être humain.

chaton

Cette maladie a été détectée au début du 21e siècle en Chine, causant la mort de plus de 30% des personnes infectées

Les tiques sont vectrices de nombreuses maladies, celle-ci en fait partie, pourtant pour ce cas précisément, un chat serait responsable de ce syndrome mortel. Les symptômes comme la fièvre supérieure à plus de 38°c souvent associée à des réactions gastro-intestinales sont habituellement observés. Longtemps, les tiques étaient les seules reconnues pour transmettre ce virus pourtant aujourd’hui les autorités Japonaises soupçonnent un chat errant d’être à l’origine du décès de cette femme, la mort est survenue plus dix jours après la morsure.

Dans ce pays, ce syndrome est diagnostiqué chaque année sur plus d’une soixantaine de personnes, faut-il désormais craindre une recrudescence de cette maladie ?

Même si l’information de la contamination via la morsure d’un chat n’est pas formellement identifiée, si cela se révélait être le cas, ce serait une première mondiale. La femme avait recueilli l’animal, elle l’avait emmené chez un vétérinaire, dix jours plus tard, elle est décédée des suites d’une morsure. Cette nouvelle reste potentiellement inquiétante car une autre transmission de même type pourrait très bien se reproduire et à maintes reprises. C’est surtout dans l’est de la Chine que le syndrome a été décelé mais il a également été observé en Corée du sud.

chaton, Pixabay

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Une tique

Lyon : Valneva développe un vaccin prometteur contre la maladie de Lyme

La  groupe lyonnais Valneva, dont la vocation initiale et le développement commercial sont dédiés à …

Réagissez !