Accueil / Actualités / Moscou : des SDF tués par 2 moscovites pour assainir la ville

Moscou : des SDF tués par 2 moscovites pour assainir la ville

À Moscou, deux personnes auraient tué des SDF dans le but de nettoyer cette ville de Russie. Il s’agirait d’un couple moscovite.

Moscou
Moscou

Un couple à Moscou a été arrêté par la police, ils sont tous les deux soupçonnés d’avoir tué des personnes sans domicile fixe pour la simple raison « de nettoyer la capitale de la Russie ». Les enquêteurs qui ont interpellé ces deux personnes ont annoncé cela vendredi. L’homme âgé de 20 ans et sa compagne de 25 ans ont abattu selon leurs révélations sept SDF. Lors de l’interrogatoire, il a déclaré que les meurtres qu’ils commettaient à l’aide de sa petite amie avaient pour but d’assainir cette ville. Selon la police, ils choisissaient leurs victimes parmi les personnes seules, sans abri et très alcoolisées.

Des personnes de Moscou auraient tué 12 SDF

Ce couple de Moscou aurait tué les SDF la nuit dans des endroits isolés. L’agence de presse Interfax a recueilli des précisions du ministre de l’Intérieur du pays et au vu de ses déclarations, les meurtres commis par ces deux jeunes personnes seraient au nombre de douze. La police a pu arrêter ces deux meurtriers présumés, car l’une de leurs victimes, un balayeur de rue a pu survivre de ses blessures et il a pu témoigner. Le couple a été identifié. Ils auraient abattu plusieurs personnes qui n’étaient pas des SDF, leur première victime, un homme poignardé de 107 coups de couteau pour le simple motif d’avoir bu une bière dans un parc avec un ami (Life News).

Près de 3/4 millions de SDF à Moscou

La Russie ne publie aucune statistique des personnes sans domicile fixe, mais les ONG révèlent qu’environ 3 à 4 millions de SDF vivent dans la rue. Ce pays est peuplé de 140 millions d’habitants. Dans la capitale, les SDF se regroupent près des gares et des stations de métro pour dormir. Moscou a dans le passé subi plusieurs attaques de tueurs en série, en 2007, Alexandre Pichouckine avait assassiné 72 personnes avant d’être arrêté. Pour remonter plus loin, en 1920, un homme surnommé « le loup de Moscou » avait traumatisé la ville en tuant 33 personnes.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !