Mère Teresa : biographie de sa vie et de son œuvre humanitaire

par | 28 Nov 2023

dab3351f0799139b99f002512221befa

La mère Teresa est l’une des figures les plus emblématiques du XXème siècle. Sa vie et son œuvre humanitaire ont inspiré des millions de personnes à travers le monde. Voici sa biographie et son œuvre humanitaire.

Mère Teresa : Enfance et formation

La mère Teresa est née sous le nom d’Agnès Gonxha Bojaxhiu le 26 août 1910 à Skopje, en Macédoine. Elle était la plus jeune des trois enfants d’une famille catholique albanophone. Son père, Nikola Bojaxhiu, était un homme d’affaires prospère, mais il a perdu sa fortune à la suite de la Première Guerre mondiale. Sa mère, Dranafile Bojaxhiu, était une femme pieuse qui a énormément influencé la vocation religieuse de la jeune Agnès. Dès son plus jeune âge, Agnès a été élevée dans la foi catholique et a montré un intérêt précoce pour les œuvres de charité.

À l’âge de 18 ans, Agnès rejoint les Sœurs de Notre-Dame-de-Lorette à Rathfarnham, en Irlande. Une fois là-bas, elle a pris le nom de sœur Teresa en l’honneur de sainte Thérèse de Lisieux. Elle a ensuite été envoyée en Inde pour enseigner à l’école Sainte-Marie à Calcutta. Elle y a passé 17 ans en tant qu’enseignante et directrice de l’école, où elle a enseigné l’histoire et la géographie aux enfants les plus pauvres de la ville.

Mère Teresa : mission à Calcutta

La mission de la mère Teresa à Calcutta a commencé en 1948, lorsque la famine et la maladie ont commencé à ravager la ville. La mère Teresa a vu des gens mourir de faim et de maladie dans les rues et a été profondément choquée par la pauvreté extrême qu’elle y a vue. Elle a quitté son ordre religieux pour fonder sa propre congrégation, en 1950, afin de pouvoir aider les plus pauvres parmi les pauvres. Les premiers membres de sa congrégation étaient des femmes qui ont rejoint Mère Teresa pour travailler dans les bidonvilles de Calcutta. Ensemble, ils ont commencé à offrir des soins médicaux, de la nourriture et un abri aux plus démunis.

Mère Teresa : reconnaissance internationale

Mère Teresa a été largement reconnue et honorée pour son travail humanitaire à travers le monde. En plus du prix Nobel de la paix, elle a reçu de nombreux honneurs et distinctions, notamment la Médaille présidentielle de la Liberté en 1985. C’est la plus haute distinction civile aux États-Unis.

En 1971, Mère Teresa fut invitée par les Nations unies à prononcer un discours lors de la Journée des Nations unies pour la paix. Elle a utilisé cette occasion pour exhorter les dirigeants mondiaux à travailler ensemble pour éradiquer la pauvreté, la faim et la maladie dans le monde. Son message a été largement diffusé dans les médias du monde entier et a renforcé sa réputation en tant que défenseur de la paix et des plus pauvres.

TAGs :

Rédigé par Marie Wack

La rédaction est une passion qui me permet de m’exprimer et d’informer. J’ai fais des études d’ingénieur et je tente de m’évader à travers l’écriture en espérant que ma spécialisation dans l’actualité vous convienne.

Vous pourriez aimer ces contenus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This