LOADING

Type to search

Mur des voleurs à Paris : un Carrefour City saute le pas

3 années ago
Share

Le mur des voleurs a été affiché dans un Carrefour City situé à Paris. Le supermarché dévoile les photos, mais ne souhaite pas créer la polémique.

Photo d'illustration d'un Carrefour City

Photo d’illustration d’un Carrefour City

Un Carrefour City de la rue Vaugirard dans le XVe arrondissement à Paris a eu une idée des plus insolites, placarder les photos des voleurs présumés sur un mur du magasin, celles-ci étaient issues de la caméra de surveillance, elles mettent en évidence le vol constaté de plusieurs marchandises. Les clichés sont clairement identifiables. Selon un employé du supermarché (le Parisien), le but d’afficher les portraits des voleurs n’était pas de créer une polémique, mais simplement de rendre service aux vigiles qui pouvaient ainsi mieux confondre les malfrats. La direction de la firme Carrefour n’ayant pas apprécié cette initiative a demandé au magasin de retirer les affiches immédiatement.

Le mur des voleurs de Carrefour City retiré

Ce n’est pas un cas isolé, en 2011 à Roanne un commerçant d’une zone industrielle avait eu la même idée, il avait affiché sur sa devanture quatre photos de voleurs présumés, de cette façon chaque fois que les clients rentraient dans le magasin ils pouvaient à loisir voir les visages des personnes recherchées. Cette pratique est illégale et la ligue des droits de l’Homme avait fait retirer ses photos au bout d’un mois. La loi interdit de telles initiatives, elle peut constituer une atteinte à la présomption d’innocence, ces affichages peuvent aussi s’apparenter à de la diffamation (porter atteinte à l’honneur d’une personne).

Les photos des voleurs peuvent être diffusées dans certains cas

La vidéo surveillance pratiquée à la sauvette est souvent commise par des gens ne connaissant pas la législation, seule la police a le droit d’apposer des affiches avec des photos, car ils agissent sur instruction d’une autorité judiciaire (juge, procureur). D’autres pays sont plus flexibles tel que l’Angleterre, mais en France cela est interdit, on peut comprendre le geste de certains commerçants qui essaient ainsi de protéger leur bien.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *