Accueil / Actualités / Musique sur Smartphone : les oreilles des adolescents sont en danger

Musique sur Smartphone : les oreilles des adolescents sont en danger

Les adolescents écoutent de la musique via leur smartphone de longues heures durant la journée parfois même ils s’endorment avec. Ils sont très loin d’imaginer les conséquences graves que cela peut engendrer sur leur audition. Un sondage réalisé par l’Ifop à l’occasion de la 20e journée nationale de l’audition qui aura lieu le 9 mars prochain montre que les dangers sont réels. Ce sont les 15-17 ans qui sont les plus enclin à développer des dégâts parfois irréversibles, une perte d’audition précoce, mais aussi des acouphènes, de l’hyperacousie. Les adolescents sont ceux qui passent le plus de temps sur leur téléphone, ceux qui écoutent le plus de la musique, ceux qui utilisent le plus les oreillettes.

Musique

L’oreille est un organe fragile, il faut en prendre soin afin d’éviter les conséquences qui sont irréversibles

Le bruit reste une agression qui peut être maîtrisée. La prévention doit être de tous les instants car la médecine est impuissante à guérir les déficiences auditives. Les jeunes sont les plus concernés par ce genre de problèmes. L’oreille est composée de trois parties, externe, moyenne, interne. Le danger sonore dépend de deux facteurs, le niveau du son, la durée d’exposition, plus elle est importante, plus les risques augmentent. Le son est pénible à 75 décibels, dangereux à 85, une douleur apparaît à 120. La surdité est due à une destruction des cellules, les acouphènes à des sifflements, des bourdonnements, l’hyperacousie, une intolérance au bruit. Le moyen le plus sécurisé de minimiser les risques, c’est de baisser le son.

Quant à l’utilisation des oreillettes, deux heures par semaine serait la durée d’écoute conseillée

Les adolescents mettent leur audition en danger. Malgré de nombreuses campagnes de prévention, ils ne prennent pas conscience de la réalité. Les Français passent de plus en plus de temps sur leur smartphone, l’écoute de la musique est l’une des utilisations principale, ce n’est pas sans conséquence. 91% des adolescents écoutent de la musique via leur téléphone, contre 48% de l’ensemble de la population, 71% des 15-18 ans passent plus d’une heure par jour à écouter de la musique contre 54% des 18-24 ans, 32% des 25-34 ans, 28% des plus de 35 ans, 4 jeunes sur 10 ont déjà ressenti des acouphènes. Les oreillettes sont nocives pour la santé de l’audition. S’endormir avec représente un vrai danger. A l’occasion de la journée nationale, entre le 6 et le 11 mars prochain, de nombreux audioprothésistes proposeront des tests de dépistage.

Musique, Pixabay – Unsplash

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Acné

Vaccin contre l’acné : plus de 20% des femmes adultes en souffrent

L’acné est l’un des nombreux désagréments qui surviennent à l’adolescence, mais il peut aussi apparaître à …

Réagissez !