Accueil / Actualités / Myopathie de Duchenne : un espoir de guérison grâce aux souris

Myopathie de Duchenne : un espoir de guérison grâce aux souris

L’année 2016 sera-t-elle celle de grandes avancées en ce qui concerne les maladies génétiques ? Les résultats annoncés dans la revue « sciences » parue au mois de décembre dernier laisseraient penser que pour tous les enfants atteints de cette pathologie, la myopathie de Duchenne, il existe un espoir. Il s’agit pour l’instant d’essais en laboratoire sur des animaux, les travaux qui sont pratiqués actuellement sont importants.

Une nouvelle modification du génome « CRISPR-Cas 9 » est une suite de lettres bien complexe et sans doute qu’un bon nombre d’entre nous y est étranger, mais cela va faire basculer l’humanité dans une nouvelle ère de la recherche. La modification génétique peut désormais être réalisée en une seule semaine alors qu’auparavant plusieurs mois étaient nécessaires. Cette révolution offre des possibilités énormes, un futur bébé se verra ôter une maladie génétique comme la myopathie, cette éventualité semble tout à fait raisonnable, mais comme toutes les avancées dans la recherche, elles peuvent être utilisées à des fins moins rigoureuses comme le choix de la couleur des yeux, des cheveux.

CRISPR-Cas9 serait la solution pour guérir la myopathie

Les scientifiques conscients de cette avancée à discussion gigantesque se sont réunis à Washington au début du mois de décembre 2015 pour discuter des enjeux de « CRISPR-Cas9 ». Le système a été pour l’instant essayé sur des souris et la capacité musculaire des animaux traités en laboratoire a été améliorée. Aucune expérience ne sera menée sur l’homme, mais cela laisse penser que la voie d’un nouveau traitement est en marche pour combattre la myopathie ainsi que pour d’autres maladies génétiques.

Les résultats sur des souris sont prometteurs

La myopathie est une maladie neuromusculaire, la dégénérescence progressive des cellules musculaires est l’une des caractéristiques de la pathologie, elle peut être d’origine génétique. À l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement qui permet de guérir cette maladie, cependant certains médicaments peuvent atténuer les symptômes. De nombreux protocoles sont en cours afin de mieux traiter la myopathie inflammatoire, cette année 2016, souhaitons qu’elle soit celle d’une découverte majeure pour la guérir, la prévenir.

Souris, Pixabay – Kapa65

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Asthme

BPCO et asthme : des millions de personnes ont perdu la vie

L’asthme et la broncho-pneumopathie chronique respiratoire (BPCO) auraient fait plus de 3,6 millions de victimes, …

Réagissez !