LOADING

Type to search

Des nanoparticules de plomb, de zinc, de titane dans le Méningitec, des enfants en danger

2 années ago
Share

Ce vaccin contre la méningite déjà controversé est de nouveau sur le banc des accusés, un procès en novembre dernier à Clermont-Ferrand avait déjà mis en évidence que ce vaccin pourrait contenir des traces de métaux lourds. Une nouvelle accusation vient alourdir le dossier.

Des résidus qui peuvent conduire à des cancers

Plusieurs familles ont demandé des analyses chimiques du Meningitec par un laboratoire italien et contre toute attente les résultats sont sans appel, le vaccin contient des nanoparticules de métaux lourds. Un médecin a confié au quotidien La Montagne que ces conclusions seraient particulièrement alarmantes, ces résidus de métaux lourds injectés dans le corps des enfants que l’on vaccine, l’organisme ne les éliminera jamais. Ils viendront se fixer dans le noyau des cellules, cela peut dégénérer pour les cas les plus graves en cancers de tous types.

Le Méningitec pourrait avoir des conséquences irréversibles

Des organes peuvent être touchés comme le cerveau, le pancréas et de ce fait un diabète est tout à fait possible. La société qui a produit le Méningitec est accusée d’avoir tardé trop longtemps avant de retirer le lot défectueux du marché pharmaceutique, cela malgré les multiples alertes de l’autorité sanitaire. Les métaux lourds sont dangereux pour la santé, les nombreuses recherches qui ont eu lieu ces dix dernières années ont montré que la toxicité pouvait avoir un effet nocif sur l’organisme. Un niveau de zinc trop haut peut endommager le pancréas et perturber le métabolisme des protéines, une exposition intensive au zinc provoque des désordres respiratoires.

Le zinc est un danger pour les enfants à naître et les nouveaux-nés. Le plomb est présent dans les pesticides, les colorants pour les cheveux, les stylos, l’encre d’imprimerie, les engrais… Les enfants sont particulièrement sensibles au plomb. L’exposition excessive au titane chez l’homme peut apporter de légers changements dans les poumons, l’agence internationale pour la recherche sur le cancer a énuméré le bioxyde de titane dans le groupe 3 comme, étant cancérogène.

Des parents constatent des effets secondaires sur leur enfant

Pour se prémunir et limiter l’usage de tous ces produits contenant ces métaux lourds, il faut bien lire les étiquettes, stocker les produits avec la plus grande prudence et ne pas se débarrasser de ces mêmes substances n’importe où. En ce qui concerne le Méningitec, une pétition sur Change demandant l’ouverture par le ministère de la Santé d’une cellule de crise a déjà récolté depuis le 6 avril dernier plus de 90.000 signatures. De nombreux parents qui ont fait vacciner leurs enfants auraient déjà remarqué des effets secondaires.

Vaccin, Pixabay – dfuhlert

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *