Accueil / Actualités / Nausées pendant la grossesse : un mal pour un bien

Nausées pendant la grossesse : un mal pour un bien

Les nausées pendant la grossesse sont problématiques pour les femmes et bénéfiques pour le bébé. Ces maux protègent donc les futures mamans et l’enfant.

Grossesse
[/media-credit] Grossesse
Certaines femmes sont réticentes à l’idée d’avoir un enfant notamment à cause des nausées qui peuvent transformer le quotidien en cauchemar. Ces dernières surviennent pendant les premières semaines de grossesse et des femmes vivent un véritable calvaire. Pourtant, ce mal aurait un côté bénéfique pour l’enfant selon une étude publiée par la revue Reproductive Toxicology. En prenant connaissance des derniers éléments, certaines femmes pourraient ainsi revoir leur point de vue sur les nausées, car elles auraient un effet protecteur sur l’enfant et la future mère.

Des nausées influencent le QI de l’enfant

Des chercheurs canadiens ont constaté lors de leurs recherches basées sur 850 000 femmes que les nausées pouvaient avoir un impact sur l’intelligence des enfants. Ces derniers sont susceptibles d’avoir entre 3 et 7 ans un Quotient Intellectuel supérieur si les mamans ont souffert de nausées pendant leur grossesse. En parallèle, les futures mères seraient face à un risque de fausse couche de 3 à 10 fois plus important si elles n’ont pas eu au cours des neuf mois des vomissements et/ou des nausées. Les chercheurs estiment ainsi que les femmes qui ont eu des nausées matinales seraient moins concernées par des naissances prématurées, des malformations congénitales… Pendant près de 10 ans, les chercheurs ont donc suivi une multitude de grossesses pour en conclure que ce mal peut être bénéfique.

Les nausées ne sont pas toujours synonymes de grossesse sans risque

Les femmes qui ont donc des nausées épouvantables au cours des premières semaines pourraient ainsi revoir leur point de vue même si cet état est vraiment très désagréable. Il faut également prendre les résultats de cette enquête avec des pincettes, car les nausées ne sont pas toujours synonymes de bien-être pour les enfants et/ou les mamans. Par conséquent, une femme qui ne souffrirait pas de nausées peut avoir un bébé en bonne santé et la grossesse peut ne présenter aucun risque.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Asthme

BPCO et asthme : des millions de personnes ont perdu la vie

L’asthme et la broncho-pneumopathie chronique respiratoire (BPCO) auraient fait plus de 3,6 millions de victimes, …

2 commentaires

  1. J’en ai déjà lu des âneries mais alors là on touche le fond ! Il faudra m’expliquer en quoi scientifiquement les nausées ont une influence sur le développement cérébral de l’enfant : quel en est le mécanisme ? Sur quel phénomène biologique observé pendant la gestation cette théorie est appuyée ?

  2. « les futures mères seraient face à un risque de fausse couche de 3 à 10 fois plus important si elles n’ont pas eu au cours des neuf mois des vomissements et/ou des nausées. » relisez-vous svp…

Réagissez !