Accueil / Actualités / Ne prenez plus à la légère vos jambes sédentaires, mesdames, car elles attestent de votre état réel de vieillissement !

Ne prenez plus à la légère vos jambes sédentaires, mesdames, car elles attestent de votre état réel de vieillissement !

Vous êtes une femme qui a sans cesse la bougeotte ? Vous avez du mal à demeurez inamovible , trop longtemps, sur une chaise, alors que vous êtes au bureau ? Selon une étude parue le 18 janvier 2017 dans l’American Journal of Epidemiology, les femmes, qui ont un mode de vie trop sédentaire, ont des cellules qui, du fait de ce point crucial, vieillissent beaucoup plus vite. L’exercice physique est une des parades, peu coûteuse et efficace, afin de préserver votre santé.

Jambes

Les télomères, marqueurs du vieillissement des cellules, ont servi de base, pour mener à terme, une étude menée conjointement par plusieurs universités américaines

Conduite de façon collégiale, par des scientifiques travaillant dans plusieurs universités américaines, à partir d’un très large panel de femmes (appelée Women’s Health Initiative), au nombre de 1481, étant âgées de moins de 65 ans, la méthode de cette recherche est basée sur la mesure des télomères, qui constituent, par définition, les marqueurs du vieillissement des cellules. Elle repose aussi sur l’analyse d’échantillons d’ADN et la pratique de l’activité sportive. Ces trois facteurs ont été appliqués en comparaison avec le temps passé habituellement, pour ne pas dire quotidiennement, dans la position assise. Il en ressort que les femmes, pratiquant, de façon minimale, 30 minutes d’activité physique, par jour, esquivaient le processus de vieillissement accéléré, mesuré par la longueur des télomères. Ces mêmes télomères, chez les femmes, vraiment plus sédentaires, établissaient une différence nette entre deux groupes. Celles qui restaient assises plus de 10 heures par jour avaient des télomères plus courts que celles y restant en dessous de 8 heures.

L’activité sportive, plus de 30 minutes par jour, avec une vigueur aussi forte que possible, est indiquée, pour des jambes plus légères, et ralentir un vieillissement précoce

Pour citer les scientifiques, en charge de l’étude, il est du ressort indispensable de se frotter à cet amer mais réaliste constat : « le temps sédentaire prolongé et l’engagement limité dans une activité physique modérée à vigoureuse peuvent agir de manière synergique pour raccourcir la longueur des télomères des leucocytes chez les femmes âgées ». Néanmoins, pour boucler la boucle, les auteurs de l’étude, soulignent que les télomères ne mesurent pas directement le vieillissement. Même s’ils apparaissent comme raccourcis en présence de maladies, et permettent de déceler diabète comme obésité, ils raccourcissent aussi naturellement avec le temps qui s’écoule inexorablement. Par ailleurs, l’étude n’a pas tenu compte de la quantité d’activité physique des femmes tout au long de leur vie. Ce qui relève d’un registre indubitable pour les scientifiques, c’est que l’activité physique est bénéfique, quelque soit l’âge de la personne et que la communauté universelle devrait s’imposer au minimum 30 minutes d’activité modérée à vigoureuse par jour.

Jambes, Pixabay

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Soleil

L’allergie au soleil ou lucite estivale est plus fréquente qu’on ne le croit

Cette manifestation cutanée touche autant à la plage l’été que sur les pistes de ski …

Réagissez !