Les niçois sont en deuil, les dons du sang ont été suffisants

Ce 14 juillet 2016 restera sans doute entaché à jamais dans la mémoire des Français plus particulièrement par tous ceux présents ce jeudi soir sur la promenade des Anglais. Alors que la foule assistait à un feu d’artifice, un camion fou conduit par un terroriste présumé déterminé à tuer le plus de monde possible à foncer sur la foule, fauchant tous ceux qui se trouvaient sur son passage. Le bilan est malheureusement très lourd, plus de 84 morts, 18 personnes blessées très gravement dont le pronostic vital est engagé pour certains.

Des poches de sang

Pas de besoins immédiats pour le sang après le drame de Nice

L’établissement français du sang, l’EFS a déclaré que les besoins de sang avaient été couverts, mais la mobilisation ne doit pas se relâcher, les donneurs sont attendus seulement dans quelques jours. Pour l’instant, il ne faut pas gêner le travail des équipes, cela rendrait difficile l’accès au protocole d’urgence mis en place. La ministre de la Santé, Marisol Touraine s’est rendue dès cette nuit à l’hôpital de Nice, elle a voulu tout particulièrement rendre un hommage aux professionnels de santé, elle a souligné le travail exemplaire, rapide de toutes les équipes médicales, elle a également présenté tout son soutien aux familles des victimes, aux proches.

Les conditions pour donner son sang

L’établissement du don français accueille les donneurs de sang tout au long de l’année avec plus de 132 sites de prélèvements organisés un peu partout en France. Tout est mis en place pour permettre d’effectuer des dons de sang total, de plasma, de plaquettes. Un homme peut donner son sang jusqu’à six fois par an, une femme quatre fois. Un arrêté paru au journal officiel le 10 avril dernier a fait évoluer les critères de sélection des donneurs de sang, il est entré en vigueur le 10 juillet, pour connaitre cette nouvelle version, savoir les contre-indications, se rendre dans une collecte de sang.

Les niçois ont envahi les centres de don après cet attentat sanglant

L’établissement français du sang tient à rappeler que les réserves sont suffisantes, il demande à tous les futurs donneurs de revenir dans quelques semaines. De nombreux internautes ont lancé un appel aux dons dès ce vendredi alors que l’EFS n’a jamais lancé cet appel dans les médias. Pour l’heure, la seule chose à faire, c’est continuer à vivre, soutenir les proches des victimes dans la dignité, ne pas oublier que notre pays est en guerre.

Des poches de sang, Pixabay – sabinurce

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *