Accueil / Actualités / Les nitrates pourraient être responsables des migraines

Les nitrates pourraient être responsables des migraines

Elle se manifeste par la survenue de crises qui peuvent durer quelques heures à plusieurs jours. Elles sont également variables d’une personne à l’autre, plusieurs fois par semaine à une crise par an selon les cas. La douleur est souvent perçue comme des pulsations dans la boite crânienne, le bruit, la lumière, les odeurs peuvent aggraver la crise. Elle peut s’accompagner de vomissements, de nausées. La migraine touche environ 12% de la population, les femmes sont plus concernées que les hommes. Au delà de la quarantaine, les crises s’estompent après cinquante ans, elles peuvent  parfois disparaître.

Une migraine

La migraine ne doit pas être confondue avec un simple mal de tête

Elle est invalidante pour la personne qui en souffre, elle est souvent responsable d’absentéisme, elle n’a pas de conséquences immédiates sur la santé. Une bonne hygiène de vie, la non consommation d’alcool, de tabac, une activité physique régulière douce sont des facteurs visant à réduire les crises. Certains traitements médicaux peuvent également soulager les patients. Une nouvelle étude parue dans la revue de l’American Society for Microbiology a mis en évidence que les personnes qui étaient atteintes de migraines avaient un taux de bactéries buccales plus élevé que les autres, elles détruiraient les nitrates, ce qui provoquerait les crises de migraine.

La migraine n’est pas un problème lié à l’alimentation

Les nitrates, on les trouve dans la charcuterie, les légumes verts, les viandes transformées, certains additifs alimentaires, plusieurs traitements pour le cœur. Les chercheurs ont voulu établir un lien entre les nitrates et la migraine. Ils ont effectués des prélèvements buccales chez les personnes souffrant de migraines ainsi que chez les non migraineux, un carnet alimentaire a dû être rempli par tous les volontaires en précisant la fréquence des maux de tête. Les résultats ont démontré que ceux qui avaient un taux élevé de bactéries réductrices de nitrate étaient davantage concernés par les crises de migraine. Le lien entre la migraine et les nitrates est connu depuis longtemps mais les scientifiques n’en connaissent pas la nature. Ce n’est pas la composition des aliments qui est en cause mais bel et bien l’organisme du migraineux.

Une migraine, Pixabay – geralt

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Forêt

Une Américaine de 26 ans perdue dans les bois en Alabama aux Etats-Unis a réussi à survivre

Après plusieurs semaines d’errance, cette jeune femme s’était égarée dans une zone qui lui était …

Réagissez !