Accueil / Actualités / Noël : les Français devraient être plus dépensiers pour l’édition 2015

Noël : les Français devraient être plus dépensiers pour l’édition 2015

Une nouvelle étude tenterait à nous faire penser que la réponse est positive. Le cabinet « Deloitte » qui a effectué une enquête auprès des Français nous révélerait qu’un souffle d’optimiste s’empare de notre pays pour cette période de fin d’année. Les Français seraient prêts à gâter bien plus les proches pour ce Noël 2015, mais les enfants restent les plus privilégiés, le père Noël sera donc au rendez-vous le 25 décembre.

Cette étude annuelle rend la vie des commerçants plus belle, les dépenses pour Noël pourraient atteindre cette année 577 euros par famille en moyenne, c’est bien sûr une toute petite progression par rapport à l’année précédente, mais en ces périodes de crise, c’est un arc-en-ciel dans un ciel resté bien trop sombre durant de longs mois. En 2014, les Français estimaient vouloir amputer le budget consacré à Noël de 4,5%. Depuis quatre ans, c’est la plus forte hausse.

Les Français dépenseront plus d’argent en 2015 que les Portugais

Les Français sont très attachés à cette période de Noël, les cadeaux, les enfants, les repas, les réveillons, le sapin sont des symboles qui demeurent au fil du temps et malgré le chômage, le pouvoir d’achat qui stagne, encrés dans la vie des foyers français. Les autres pays ne prévoient pas d’embellie pour ce Noël 2015, il semblerait que certains envisagent de se serrer plus la ceinture comme pour le Portugal avec moins 5,55%, les Sud-Africains -10% et les Russes -7%. Les Danois vont être les plus dépensiers avec 617 euros, une augmentation de 5% selon LeFigaro.

Pour Noël 2015, les économies permettent d’accroître le nombre de cadeaux

Les Français continuent de privilégier les promotions et ils commencent leurs courses de Noël dès le mois d’octobre. Les enfants devraient cette année être les plus gâtés, 50% du budget leur est prévu. Les présents les plus offerts aux adultes restent le parfum, les chocolats, les livres. La crise, on veut la combattre en se faisant des cadeaux douceurs. Les Français seraient-ils plus optimistes, la période d’incertitude est-elle derrière nous ?

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Courir

Var : un joggeur de 76 ans meurt d’une crise cardiaque en plein effort

Un homme de 76 ans, apparemment en bonne santé, a été hélas terrassé par une …

Réagissez !