Accueil / Actualités / Le nombre de décès en France va s’élever et cela malgré les progrès de la médecine

Le nombre de décès en France va s’élever et cela malgré les progrès de la médecine

Tous les jours, la recherche trouve de nouvelles molécules capables de soigner de nombreuses maladies, la vie ne cesse de s’allonger et malgré tout dans les prochaines années, le nombre de décès va inexorablement augmenter. Pourquoi et quelles sont les raisons de cette affirmation qui n’est pas très réjouissante pour le moral de tout à chacun ? L’institut national d’études démographique (INED) qui est un établissement public français spécialisé dans les recherches dans ce domaine explique cette révélation qui peut choquer malgré les nombreuses avancées de la médecine.

La France a connu « manque de décès »

Depuis les années 1946, on comptait plus de 550.000 décès par an dans notre pays et entre 1946 et 2014, la population en France est passée de 40 à 64 millions d’habitants. Le vieillissement et l’augmentation de cette population auraient augmenté les décès normalement et bien c’est le contraire qui s’est produit, les décès se sont stabilisés durant plus de 60 années, il ne faut pas prendre en compte les effets de la canicule de l’été 2003 et des nombreux décès liés à cet épisode de grosse chaleur mal supporté par les personnes les plus vulnérables. Les chercheurs de l’INED expliquent cette stabilité en mettant en avant deux raisons essentielles, l’espérance de vie est passée de 62,5 ans à 82,3 ans et le second facteur, durant la Première Guerre mondiale, les naissances ont fortement baissé et cela a entraîné un « manque de décès ».

L’espérance de vie a quelque peu diminué

Les décès ont augmenté en 2015 plus de 587.000 morts contre 547.000 pour l’année 2014 soit une hausse de plus de 7%, les démographes s’attendent à une augmentation dans une proportion moindre. Pour parler de l’espérance de vie, elle a baissé pour les deux sexes de 0,3%, elle est de 79 ans pour les hommes et de 85,1 pour les femmes, les vagues de froid, les épidémies de grippe, les canicules à répétition en sont les causes premières, tous ces facteurs ont provoqué des décès supplémentaires plus importants par rapport à 2014.

Le baby-boom d’après la guerre

Un autre évènement a aussi son importance, après la Deuxième Guerre mondiale, la population a fêté sa liberté retrouvée en faisant des enfants, en 2015, cette population d’après-guerre est vieillissante à un âge où l’on meurt et de ce fait le nombre de décès va augmenter et même en tenant compte des progrès de la médecine. L’institut national de la statistique et de l’étude économique prévoit une augmentation des décès, plus de 770.000 morts par an vers les années 2050. Ces résultats ont été publiés dans le dernier numéro de «  Population & Société », il faut se faire une raison, la mortalité va augmenter en France selon une source d’Ouest-France.

Seniors, Pixabay – kimheimbuch0

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Difficile de trouver le sommeil

Mettez vos vacances à profit pour calculer et ajuster vos cycles de sommeil

En mesurant soigneusement, en cette période estivale qui s’y prête, encore plus si vous êtes …

Réagissez !