Accueil / Actualités / Le nombre de femmes françaises qui rejoignent Daech est en nette progression

Le nombre de femmes françaises qui rejoignent Daech est en nette progression

Alors qu’hier, 7 janvier était la journée de la commémoration des attentats de Charlie Hebdo, les Françaises seraient de plus en plus nombreuses à partir en Syrie ou en Irak pour rejoindre les rangs des terroristes de Daech, elles seraient actuellement plus de 220 dans les rangs de cette organisation et toujours selon les informations de la radio France Info, un tiers des femmes se seraient converties à la religion islamique, 35% en plus en seulement trois mois.

Que faut-il penser de ces résultats troublants ? Il y aurait deux sortes de types de profils, celles qui rejoignent leur famille ou leur mari déjà sur place engagé dans le terrorisme. Les femmes au sein de Daech ont été longtemps sous-estimées, elles sont pourtant prêtes à tout pour rentrer dans les rangs de cette organisation, actuellement 22 femmes sont mises en examen en France pour 213 hommes.

Des femmes en France décident de tout quitter pour Daech

Cette différence démontrerait que les femmes parties en Irak ou en Syrie ne reviennent pas en France et quant à celles qui rentrent, les autorités ont du mal à les impliquer dans des attaques terroristes. Il y a bien évidemment des femmes qui agissent sous la contrainte, mais il y a aussi celles qui sont déterminées à combattre avec un véritable militantisme.

Les femmes partent en Syrie pour se marier et faire des enfants djihadistes

Les femmes au combat restent des exceptions, presque toutes celles qui sont parties rejoindre les rangs de Daech ne participent pas réellement au combat, leur mission première, c’est simplement se marier avec un Dihadiste et de lui faire le plus d’enfants possible qui seront à leur tour embrigadés dans une lutte de haine, d’assassinats d’innocents au nom d’une religion bafouée. Dans le JDD, on apprend également que cette nouvelle génération de femmes terroristes fait appliquer la Charia en intégrant la brigade de femmes islamique créée il y a deux ans de cela. Ces femmes ne sont que le tremplin pour créer une nouvelle génération d’assassins programmés.

Etat Islamique, Flickr – thierry ehrmann

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Culturisme

Une prise de protéine a entraîné le décès d’une mère de famille adepte du culturisme

Une jeune maman âgée de 26 ans a succombé à une trop forte consommation de …

Réagissez !