Accueil / Actualités / Un nouveau syndrome lié au virus Zika peut-être démontré par des chercheurs !

Un nouveau syndrome lié au virus Zika peut-être démontré par des chercheurs !

Où va-t-on s’arrêter dans les complications liées à ce virus transmis par la piqûre d’un moustique ? Jugé dans un premier temps comme complètement inoffensif et aujourd’hui, il serait accusé de provoquer le syndrome de Guillain-Barré, une complication neurologique qui se manifeste brutalement par une paralysie qui débute aux extrémités inférieures, une absence de réflexes, les personnes qui en sont atteintes peuvent récupérer au bout de quelques mois, mais il existe des formes graves de la maladie. De nos jours, il est considéré comme l’une des principales urgences en neurologie. Des chercheurs français viennent de prouver que Zika pourrait provoquer l’apparition de ce syndrome.

Le syndrome Guillain-Barré est relié au virus Zika

Alors que le virus Zika paraissait très peu offensif pour la santé de tout à chacun, plus sa propagation avance plus on lui attribue des effets néfastes pour la santé ainsi que plusieurs complications. La piqûre du moustique qui transmet le virus causerait l’apparition du syndrome de Guillain-Barré, les chercheurs ont publié les résultats de leur étude sur le sujet dans la revue The Lancet en ce début de semaine. Le virus Zika a contaminé plus de 32.000 personnes sur l’archipel Polynésien qui compte près de 270.000 habitants et parmi les malades 42 ont développé le syndrome Guillain-Barré.

Cette nouvelle révélation a été mise en évidence grâce à des analyses de sang sur 42 patients

Alors que ce virus est déjà responsable de malformations chez les bébés nés de mères infectées, il se pourrait que dans un avenir proche, on lui attribue de nouveaux effets. Le syndrome Guillain-Barré est observé également à la suite d’autres infections virales comme la grippe, la dengue. Il faut tout de mème rassurer le grand public, dans la plupart des cas, le virus contre lequel il n’existe pour l’instant aucun vaccin, ni traitement préventif reste une maladie bénigne.

D’autres études sont attendues concernant le virus Zika

Les 42 patients qui ont développé le syndrome Guillain-Barré, dont 16, ont été admis en réanimation pour bénéficier d’une assistance respiratoire, aucun des malades n’est décédé. Les premiers résultats ne sont pas assez concluants et ils ne peuvent pas encore s’appliquer à d’autres régions touchées par le virus Zika, il faudra d’autres analyses pour affirmer avec certitude que les personnes atteintes par le virus peuvent développer le syndrome Guillain-Barré.

Un moustique tigre, Pixabay – nuzree

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Maladie de peau

Maladie de peau : un fléau qui touche 16 millions de Français

Les maladies sont très diverses. La peau est l’enveloppe qui protège notre corps, elle est …

Réagissez !