Accueil / Actualités / Nouvelle-Calédonie : un kitesurfeur australien et figure des Alpes vaudoises n’a pas survécu à une attaque de requin

Nouvelle-Calédonie : un kitesurfeur australien et figure des Alpes vaudoises n’a pas survécu à une attaque de requin

En Nouvelle-Calédonie, un kitesurfeur, de nationalité australienne, et âgé de 50 ans, a succombé rapidement à une blessure sévère à la cuisse, met de choix pour un requin, qui n’a pas hésité à l’attaquer. Ces faits tragiques se sont déroulés, mardi 6 septembre 2016, et le kitesurfeur était de plus, notons-le, une figure locale des Alpes vaudoises, localisées en Suisse.

Une nouvelle attaque de requin en Nouvelle-Calédonie avec pour victime un kitesurfeur australien aguerri de 50 ans

La victime pratiquait intensément le kitesurf dans le grand récif de Koumac, à l’extrême nord de la Nouvelle-Calédonie, qui est, rappelons-le, un archipel d’Océanie, situé dans l’océan Pacifique.  à 1 500 kilomètres à l’est de l’Australie et à 2 000 kilomètres au nord de la Nouvelle-Zélande. Le kitesurfeur, originaire de la ville australienne de Fremantle (dans l’agglomération de Perth qui est l’une des plus isolées du Monde) et qui s’était concoctée des vacances rythmées (elle n’ont pas manqué de mordant, et ce fatalement, à ses dépens) durant une dizaine de jours en Nouvelle-Calédonie, a été attaqué par un squale, dont la race n’a pas pu être identifiée, sauf sa taille très imposante.

Une morsure fatale à la cuisse du kitesurfeur infligée par le squale et un décès inévitable malgré la promptitude des secours

Notre kitesurfeur a eu le malchance de tomber à l’eau au mauvais moment et d’attirer l’attention d’un requin, qui a foncé sur lui, sans la moindre hésitation, avec une vivacité folle (un tel animal peut fondre sur sa proie une vitesse pouvant atteindre les 50 kilomètres/heure) et une voracité sans bornes. Le kitesurfeur a été sévèrement mordu à la cuisse, et malgré l’alerte donnée par des proches, qui étaient à bord d’un catamaran, les secours, rapidement  sur place, ont repêché l’homme mais se sont révélés incapables de le sauver, et sa mort a été inévitable.

La victime était une figure locale des Alpes vaudoises (Suisse) : il gérait des lieux publics dans la station Villars-Gryon

La nouvelle tragique avait été rapidement et massivement relayée par les médias français, avec en première ligne, évidemment, les sources locales. Le rapprochement entre la Suisse et la victime n’avait pas immédiatement été sous les phares des médias suisses jusqu’à ce que nos confrères de 24heures découvrent, le lendemain, mercredi 7 septembre 2016, que la victime était l’une des figures locales de la station de Villars, dans les Alpes vaudoises. Il y tenait en effet le Cookie, un restaurant très apprécié, enseigne ouverte en 2008 à Gryon, et déclinée en d’autres sous-enseignes tant à Villars ou qu’à Bretaye, sur les pistes.

Requin, Pixabay

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !