Accueil / Actualités / Noyades : chaque année plus de 500 Français perdent la vie, plus d’une personne sur sept ne saurait pas nager !

Noyades : chaque année plus de 500 Français perdent la vie, plus d’une personne sur sept ne saurait pas nager !

Ce sont les résultats d’une étude publiée en ce début de semaine dans le bulletin hebdomadaire (BEH) par l’agence sanitaire Santé Publique France. Les 55-75 ans sont les plus concernés par les noyades pourtant l’apprentissage de la natation peut se faire à tout âge. Les enfants eux-aussi sont victimes de noyades, c’est d’ailleurs la deuxième cause de décès accidentel après ceux de la circulation. La natation fait partie des activités physiques recommandées dès le plus jeune âge, elle participe notamment au bien-être mais aussi à une santé renforcée.

Piscine

Chaque année à la même époque, les rivières, les océans, les mers, les cours d’eau, les piscines sont le théâtre de noyades

Alors que de nombreuses perdent la vie chaque année, la pratique de la natation reste très inégale selon les âges, les catégories sociales. La plupart des accidents surviennent en rivière avec 180 décès, en 2015, plus de 167 morts en mer, dans les piscines individuelles il y a 57 morts. A l’été 2015, plus d’un tiers des noyés étaient âgés de plus de 65 ans. Les personnes qui n’ont pas la maîtrise de cette discipline ne sont pas les seules à être victimes de noyade, certains nageurs confirmés peuvent être surpris par les courants, les vagues, la température de l’eau, ils peuvent également surestimer leurs capacités. L’eau malgré son pouvoir récréatif, rafraîchissant reste un milieu où le danger est toujours présent, ne jamais oublié qu’un accident est vite arrivé.

En France, les noyades sont responsables de plus de 500 décès chaque été, des facteurs sociaux économiques sont aussi responsables

Les femmes déclarent dans cette étude savoir bien moins nager que les hommes. En 2016, 21,7% des femmes ne maîtrisaient pas cette discipline contre 10,8% des hommes. Des disparités existent aussi selon les régions, il y a plus de nageurs en Provence Alpes Côte d’Azur, en Corse que dans les Hauts de France. Les auteurs de l’étude soulignent que savoir nager est très souvent associé aux milieux aisés. Apprendre à nager à tous les élèves reste une priorité pour l’éducation nationale. L’enquête précise que participer à des séances de natation dès l’enfance réduirait le risque de noyade de plus de 88% chez les enfants. Afin de prévenir ce genre d’accidents graves, il est fortement conseillé aux parents de rester vigilants durant les vacances.

Piscine, Pixabay – tpsdave

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !