Accueil / Actualités / Les nuisances sonores parasitent nos vies parfois au détriment de notre santé

Les nuisances sonores parasitent nos vies parfois au détriment de notre santé

Les bruits qui nous entourent sont multiples, ils envahissent notre quotidien au détriment de notre sérénité. Toutes ces nuisances sonores nous incommodent de plus en plus, une gène contre laquelle, il est bien difficile de lutter. Le bruit a une incidence sanitaire. Il peut occasionner des lésions irréversibles, il s’agit de la quatrième cause de maladie professionnelle en France.

Bruit

Le système auditif a la particularité d’être perturbé par les bruits divers

Lorsque les ondes sonores sont captées par le pavillon de l’oreille, elles traversent le conduit auditif jusqu’au tympan. Cette petite membrane alors amplifie les ondes perçues pour faire vibrer une chaîne d’osselets, le marteau, l’enclume, l’étrier. L’oreille capte les sons puis c’est au tour du cerveau de jouer son rôle, il les analyse, les identifie, détermine le type, l’intensité sonore, sa fréquence. Plusieurs facteurs peuvent dérégler le système auditif. La personne entend alors des bruits provenant de l’intérieur du corps, c’est ce que l’on appelle les acouphènes. Ces bourdonnements gênent terriblement le quotidien des personnes qui en souffrent. Le bruit a également un impact sur le sommeil, le système cardiovasculaire, le stress.

Le bruit a des conséquences sur la santé et le bien-être

Une étude publiée le 5 mai dernier dans la revue Science met en évidence les nuisances du bruit sur l’homme, les animaux, l’environnement. En ville comme à la campagne, il est partout. Les voitures, les avions, les voisins, les trains, les travaux… Toutes ces nuisances sonores sont entrées dans nos vies parfois au détriment de notre santé. Selon une enquête menée en 2015, plus de 28% des habitants de plus de 11 métropoles sont exposés à cette pollution sonore importante. La ville la plus bruyante serait Paris suivie de Marseille, Lyon, Toulouse selon des informations relayées par France Bleu. Les animaux, les plantes peuvent aussi être perturbés par les bruits, le niveau sonore des océans a augmenté de 20 décibels au cours de 50 dernières années. Selon un rapport de l’organisation mondiale de la santé, les nuisances sonores font perdre chaque année environ plus d’un million d’années de bonne santé. La gestion reste une priorité, une prise de conscience doit être prise très rapidement afin de redonner à la planète un peu de tranquillité sonore.

Bruit, Wikipédia –

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Malade

La saison du rhume est lancée, comment se soigner sans mettre sa santé en danger ?

Le froid, le brouillard, les températures qui baissent ont fait leur apparition depuis quelques jours …

Réagissez !