Nutri-score fera son entrée dans les supermarchés dès le mois d’avril

Ce logo nutritionnel a été adopté par la loi santé, il a été validé par la ministre Marisol Touraine la semaine dernière. Les consommateurs pourront donc dans quelques jours acheter leurs produits alimentaires avec plus de transparence, en effet, ils seront classées de la lettre A à E et du vert au rouge. Tout le monde pourra identifier les sucres cachés, les mauvais acides, le gras, le sel. Le président du groupe les Mousquetaires (Intermarché) vient d’annoncer qu’il mettrait en place ce code dès le mois de juin dans ces magasins pour les marques (Dominique Ranou, Paquito, Pâturages), soit 31% du chiffre d’affaires du groupe.

Alimentation

Intermarché relève le défi d’intégrer le Nutri-score dans ses rayons

C’est un premier pas qu’il est important de féliciter, une prise de conscience qualitative pour les clients que nous sommes. Ce dispositif permettra t-il enfin de mieux se nourrir ? Le nouveau spot publicitaire d’Intermarché qui est diffusé depuis plusieurs jours est déjà en tête. Il faut dire que le spot est assez bien réalisé, il met en scène un adolescent qui pour conquérir la jolie caissière va changer sa manière d’acheter, de se nourrir, il remplace le ketchup et le hamburger industriel par une belle salade bien fraîche. D’ici 2020, les produits de la marque  distributeur à destination des enfants seront plus respectueux de leurs besoins nutritionnels avec moins de sucre, de gras, de sel. La concurrence va t-elle jouer le jeu, suivre le mouvement d’Intermarché ? Si tous les distributeurs adoptent ce nouveau code couleur, la ministre de la santé aura gagner son pari avant de quitter l’Elysée le mois prochain.

Le logo nutritionnel qui sera apposé sur les emballages dès le mois d’avril sera sur la base du volontariat

Ce nouveau système apparaît comme étant le plus efficace, le plus simple. Le gouvernement a un enjeu primordial via cette nouvelle mesure, cibler les catégories les plus défavorisées, car les enfants issus du milieu ouvrier sont 5 fois plus touchés par les problèmes de surpoids que les enfants de cadres. Ce nouveau dispositif est une bonne idée, mais lorsque les consommateurs ont peu de pouvoir d’achat, pourront-ils opter pour un produit est A et vert ? Actuellement déchiffrer les étiquettes des produits alimentaires est un vrai casse tête, les informations sont complexes, illisibles. Dorénavant, la balle est dans le camp des industriels, tous ne sont pas prêts à utiliser ce Nutri-score, Coca Cola, Nestlé, Mars vont développer leur propre logo.

Alimentation, Pixabay – andreaegger

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *