LOADING

Type to search

Obésité : un patch se dévoile comme la solution miraculeuse

3 mois ago
Share

L’obésité est un problème de santé publique qui touche toute la planète. Elle se définit par une accumulation anormale, excessive de graisse corporelle. Une situation qui peut même nuire gravement à votre organisme. On doit distinguer l’obésité, de l’embonpoint qui est également une surcharge pondérale mais moins importante. Quant à l’obésité morbide qui est une forme très avancée, elle est très dommageable pour la santé. Elle fait perdre selon plusieurs études près de 8 à 10 années de vie. La proportion des personnes obèses s’est accrue au cours de ces trente dernières décennies selon l’organisation mondiale de la santé. L’augmentation du poids moyen s’observe dans toutes les tranches d’âges, dans tous les groupes socio-économiques.

Obésité

Dans le monde, plus de 1,5 milliard d’adultes de plus de 20 ans ont un excès de poids, plus de 500 millions d’entre eux sont obèses

L’obésité peut accroître le risque de plusieurs maladies chroniques. Les problèmes de santé voient le jour généralement au bout de 10 ans d’excès de poids d’où l’intérêt d’éviter les kilos superflus dès le plus jeune âge. La manière dont la graisse est répartie sur le corps joue un rôle déterminant sur l’apparition des maladies. Un fait aujourd’hui qui reste préoccupant, le diabète de type 2 survient désormais dès l’adolescence au vu du nombre présentant un surpoids. Toutes les personnes en surcharge pondérale ont une moins bonne qualité de vie en vieillissant. L’obésité peut aussi devenir pour de nombreux individus une exclusion de la société en raison des critères de beauté, la dépression peut alors très vite s’installer.

Des chercheurs travaillent actuellement sur la mise au point d’un patch transdermique qui aurait la faculté de brûler les graisses

Les premiers tests sont assez prometteurs, ce brûle graisse a fait ses preuves sur des souris obèses. Il est formé de maintes seringues microscopiques complètement indolores, elles permettent la diffusion de la substance active sous la peau. Les scientifiques ont procédé à des essais en laboratoire sur des souris souffrant d’obésité, ils ont observé une réduction de plus de 20% de masse graisseuse ainsi qu’une diminution du taux de glucose. Afin que cette méthode soit validée, elle doit faire l’objet d’un essai clinique plus avancé. Si les tests sur l’être humain s’avèrent être concluants, ce patch pourrait venir en aide à de nombreuses personnes atteintes d’obésité dans un avenir proche.

Obésité, Pixabay – cocoparisienne

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *