Obésité : un médicament validé pour le commerce en Europe

L’obésité pourra être traitée avec un médicament qui a pour objectif de réduire les calories. L’autorisation a été obtenue pour l’Europe.

Obésité
Obésité

Un médicament pour lutter contre l’obésité existait déjà sur le marché américain et une information circulait depuis quelques jours concernant un éventuel lancement en Europe. La confirmation a été relayée, ce médicament anti-obésité sera donc commercialisé dans l’Union européenne, mais cette donnée ne fait pas l’unanimité. Certains experts ont peur des éventuels effets indésirables que ce traitement pourrait avoir sur la santé. Il contient du bupropion et il est jugé très dangereux, car la consistance aurait quelques similarités avec les amphétamines.

Un traitement pour lutter contre l’obésité autorisée en Europe

L’obésité est un véritable problème, car de nombreuses souffrent de cet excès de graisse qui peut avoir des conséquences dramatiques sur la santé. En parallèle, la Cour de justice de l’Europe a révélé jeudi dernier que l’obésité était un handicap notamment dans la vie professionnelle. Cette information avait engendré une poursuite en justice, car un employé qui pesait 160 kg avait perdu son travail à cause de ce poids. Il faut également savoir que l’obésité a tendance à être considérée comme un facteur de discrimination. De ce fait, une personne souffrant de cet excès de poids aurait moins de chance de trouver un travail.

Un médicament contre l’obésité délivré sur ordonnance

Ce médicament qui lutte contre l’obésité pourrait donc changer la vie de nombreuses personnes, mais malgré l’autorisation, certains médecins sont inquiets. Dans un communiqué, le CHMP (Comité des Médicaments à Usage Humain) estime que le patient doit stopper la prise du Mysimba s’il n’a pas perdu au minimum 5% de son poids après un essai de 16 semaines. Ce médicament demandera également un suivi par un professionnel de la Santé et certaines personnes pourront l’obtenir sur ordonnance. Ce médicament a donc pour objectif de réduire les calories et il est recommandé de le prendre en complément d’un régime.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *