LOADING

Type to search

Octogénaire à Verdun : son fils met sa mère à la porte

3 années ago
Share

À Verdun dans la Meuse, une octogénaire vit un calvaire à cause de son enfant qui a obtenu gain de cause devant les tribunaux pour l’expulser.

Justice

Justice / Crédit Photo : Pixabay – succo

Alors que certains prennent soin des anciens, d’autres n’ont aucune pitié à leur égard. Difficile de juger cette affaire qui se déroule dans la Meuse, à Verdun, mais le sort de cette octogénaire est synonyme de tristesse. Depuis quatre décennies, cette femme de 86 ans vivait dans cette bâtisse acquise par son propre fils qui est à l’origine de la demande d’expulsion. Cette dernière a été validée et le préfet peut de ce fait demander la mise à la porte de l’octogénaire.

Cette octogénaire partage sa colère après la validation de l’expulsion

En colère, cette dame s’est confiée à RMC où elle partage à la fois son désarroi, mais également cette tristesse de ne pas finir ses jours dans cette maison où les souvenirs sont nombreux. Un fait pas totalement similaire avait été référencé du côté de Rennes, il avait lui aussi suscité l’émoi et l’indignation. Une vieille dame n’avait pas eu l’occasion de retourner dans son logement pris d’assaut par une horde de squatteurs qui ont totalement ravagé son domicile. À Verdun, cette mère de famille est consternée, tout avait été accordé à cet enfant qui a contracté des dettes et qui pour les rembourser a jugé bon d’expulser sa mère.

Une vieille dame soutenue par ses 3 autres fils devra quitter sa maison de Verdun

Dans son témoignage, l’octogénaire précise que son fils est désormais renié et il aura l’interdiction de lui rendre visite si toutefois le malheur devait frapper à sa porte. Comme la justice a validé la demande d’expulsion, les forces de l’ordre peuvent à tout moment se présenter pour que la décision soit appliquée. Pour cette famille, il est impensable que son propre enfant puisse agir de la sorte. Cette vieille dame a heureusement le soutien de ses trois autres fils qui ont tout tenté pour faire changer d’avis leur frère, même une proposition financière a été refusée, car elle n’était pas assez élevée.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *