Accueil / Actualités / Oiseaux marins : du plastique ingurgité par 99% d’ici 3 décennies

Oiseaux marins : du plastique ingurgité par 99% d’ici 3 décennies

Le plastique est un grave problème écologique qui se déroule sous nos yeux. Pour les oiseaux marins, la pollution des mers et des océans est malheureusement en train de s’aggraver. Une étude de l’agence nationale australienne pour la science vient de tomber, le plastique selon les scientifiques atteint des records et cela représente un réel danger pour les animaux et tout particulièrement les oiseaux marins.

Oiseau
Oiseau / Crédit Photo : Pixabay – PublicDomainPictures

Les chercheurs ont conclu, d’après cette étude, que d’ici 2050, 99% des oiseaux marins comme les manchots, les albatros, les mouettes auront avalé du plastique, tous ces oiseaux pour se nourrir attrapent de la nourriture à la surface de l’eau et ils confondent toute cette pollution avec de véritables aliments, lorsque ces volatiles mangent trop de cette substance polluante, ils peuvent développer de graves maladies et parfois mourir si la consommation devient excessive.

Les oiseaux marins mangent de plus en plus de plastique au détriment de leur santé

Dans les années 60, seulement 5% des oiseaux étaient concernés par ce problème de plastique ingéré, en 2010 le chiffre a grimpé considérablement pour atteindre les 80%. Un drame écologique pour la survie des espèces marines se produit et peu de personnes y attachent de l’importance, heureusement quelques associations tirent la sonnette d’alarme comme « Green Peace et WWF ». L’homme a réussi en quelques décennies à provoquer un réel drame en ce qui concerne les ressources marines et la dépopulation et même la disparition de certaines espèces marines.

La vie des oiseaux marins menacée à cause de la pollution

Les océans sont malades, entre la surpêche et les déchets qui s’accumulent, la santé des oiseaux est fragilisée. Aujourd’hui, certaines espèces sont en train de disparaître, le thon rouge, les baleines et un grand nombre d’animaux marins qui vivent dans les grandes profondeurs, si rien n’est entrepris concrètement dans quelques années, il ne restera plus rien dans les mers et les océans.

Tous ces déchets avalés par les oiseaux comme les sacs, les bouchons en plastique, les bouteilles, mais également les fibres des vêtements se sont terriblement accrus ces dernières années. Les auteurs de cette étude ont expliqué qu’ « une gestion efficace des déchets peut réduire cette menace » selon France Soir. Une prise de conscience doit absolument avoir lieu dès à présent sinon les enfants qui vont naitre ne connaitront pas les oiseaux marins.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Seniors

Canada : unis par le mariage depuis 75 ans, ils s’éteignent à quelques heures d’intervalle

C’est une histoire d’amour, inaugurée durant la Seconde Guerre mondiale, qui aura duré pas moins …

Réagissez !